Lutte contre les sachets plastiques : Les magasins bientôt dans le viseur de la justice

Fulbert ADJIMEHOSSOU 21 août 2020

Attention ! La justice veut sévir contre les grands détenteurs de sachets plastiques. Autant les lignes bougent du côté du ministère du cadre de vie dans le sens de la répression, autant la justice de son côté est impliquée pour cette éventualité. Selon les informations rapportées par l’Agence Bénin Presse le 20 août 2020, le magistrat Bienvenu Sohou, juge d’instruction au tribunal de Lokossa a informé mercredi, les membres de la Conférence administrative départementale (CAD) du Couffo, du démarrage en octobre prochain de la phase répressive qui suit la sensibilisation des populations sur la loi 2017-39 du 26 décembre 2017 portant interdiction de la production, de l’importation, de l’exportation, de la commercialisation, de la détention, de la distribution et de l’utilisation de sachets en plastique non biodégradables en République du Bénin.
Cette répression va, selon les propos du magistrat rapportés par Abp, « consister au ramassage systématique de tous les stocks de sachets non biodégradables dans des magasins, dans les marchés et boutiques ». Ce qui suppose, fait-il savoir, « que tout l’appareillage sécuritaire sera mobilisé ainsi que les appareils administratifs comme le Ministère du Cadre de Vie, les directions départementales pour permettre aux personnes importatrices de ces sachets non biodégradables de comprendre que l’enjeu dépasse leur intérêt financier ». Toujours selon Abp, « les stocks qui demeurent actuellement en magasin seront tous empêchés d’être vendus et seront saisis et seul le gouvernement va destiner le sort qu’il faut ». Faut-il le rappeler, des alternatives sont en cours avec des agréments accordés pour la production et l’importation des sachets biodégradables.





Dans la même rubrique