Maîtrise d’énergie et efficacité énergétique : Plus d’importation d’appareils énergivores à partir du 30 juin

La rédaction 29 juin 2020

‘’Les normes minimales de performance énergétiques : introduction des équipements électriques performants au Benin". C’est autour de ce thème que le ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou a échangé avec les professionnels des médias, le vendredi 26 juin 2020 à Cotonou.

L’importation et la vente des équipements électriques hors-norme ou de mauvaise qualité, ne seront plus possibles au Bénin. A partir de demain, mardi 30 juin 2020, le Gouvernement béninois va mettre en vigueur le décret des normes fixant les types d’équipements énergétiques à utiliser dorénavant en République du Bénin. Sur le marché, des ampoules de mauvaise qualité circulent à foison. Elles sont même vendues au prix réel alors qu’elles ne répondent pas aux normes. Désormais, tout importateur ou opérateur économique détenant ou ayant importé ces genres d’équipements va subir les rigueurs de la loi. Seules les ampoules étoilées seront acceptées et vendues sur toute l’étendue du territoire national.
Face aux hommes des médias, le ministre de l’énergie, Dona Jean-Claude Houssou a été clair sur les exigences du Gouvernement quant à l’utilisation des équipements de qualité au Bénin. A ses dires, toutes les dispositions sont prises afin que le Bénin soit au rendez-vous du 30 juin qui entend révolutionner l’utilisation des équipements électriques en République du Bénin. « Cette initiative vise à améliorer les conditions de vie des populations », a martelé le ministre Dona Jean-Claude Houssou.
A sa suite, le Coordonnateur de MCA-Bénin II, Gabriel Dégbégni a souligné que le programme Mca Bénin 2, dans le cadre de la préparation de la mise en vigueur de cette loi, a organisé des sensibilisations et formations sur le concept avec la presse et les importateurs d’équipements électriques. Ceci, pour les éclairer sur le bien-fondé du décret et son impact sur la consommation électrique quotidienne du citoyen béninois. S’agissant du processus qui a conduit à la prise du décret, Osséni Loukoumanou, Directeur général de l’Agence nationale de métrologie (Anm), a fait remarquer que le constat sur les équipements au laboratoire et la réalité sur le terrain ne sont pas différents. » Avant toute importation de ces appareils énergétiques au Bénin, l’importateur va devoir désormais prendre un certificat de conformité aux normes de performance énergétique dûment délivré par la Direction générale de l’Agence béninoise d’électrification rurale et maîtrise de l’énergie (Aberme), a renchéri M. Francis Tchékpo, Directeur général de l’Aberme. A son tour, le Directeur général des ressources énergétiques, Todeman Flinso Assan, a rappelé les gestes obligatoires pour plus d’économies d’énergie dans les ménages. On peut citer entre autres : éteindre les lampes et tous les appareils électroniques chaque fois et toutes les fois lorsqu’on n’est pas là ; ne pas laisser les portes des réfrigérateurs ouvertes ; débrancher ses réfrigérateurs pour éviter les consommations élevées ; faire régulièrement d’entretien aux équipements. Tout en recommandant aux populations, l’utilisation des ampoules étoilées, Todeman Flinso Assan a insisté sur l’étiquetage obligatoire pour tout importateur et distributeur. C’est donc clair que le Bénin ne sera plus un dépotoir pour ces matériels et équipements électriques hors-normes.
Jephté HOUNNAGNI (Coll.)





Dans la même rubrique