Mariage forcé suivi du viol d'une mineure de 12 ans : 4 personnes poursuivies devant la CRIET

Karim O. ANONRIN 27 avril 2022


La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), garante de l’application de la loi portant dispositions spéciales de la répression des infractions commises en raison du sexe des personnes et de la protection de la femme, continue sans relâche son travail. Pas plus tard que ce mardi 26 avril 2022, le Procureur spécial près cette juridiction a placé sous mandat de dépôt, quatre personnes accusées de mariage forcé et de viol sur une mineure de fille de 12 ans dans Commune de Djidja, département de Zou. De sources proches de la CRIET, l’on apprend que parmi les prévenus, il y a le géniteur de la victime qui aurait perçu la somme de 400.000Fcfa chez un homme adulte pour marier de force sa petite fille. Le procès des quatre accusés est prévu pour le 19 mai prochain.





Dans la même rubrique