Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Mauvaise gestion et détournement de moustiquaires au Pnlp : 8 millions de tickets-valeur à rembourser, 56 millions à justifier

JPEG - 77.1 ko

Le conseil des ministres a instruit les ministres de la santé, Benjamin Hounkpatin et de la justice, Sévérin Quenum aux fins de prendre des sanctions administratives et d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des personnes épinglées par la mission d’investigations dépêchée au Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp). En effet, les enquêteurs ont relevé plusieurs irrégularités et insuffisances qui ont pour noms : mauvaise gestion financière et comptable, détournement de moustiquaires par des agents et inefficacité du dispositif d’audit et de contrôle interne. En prenant connaissance de ce rapport, lors de son conclave ce mercredi 27 juin, le gouvernement a ordonné que le coordonnateur national du Pnlp, Dr Alexis Tchévoèdé et son adjointe, Dr Adicath Adéotie soient relevés de leurs fonctions. A en croire le ministre du Tourisme et de la culture, Oswald Homeky, il s’agira aussi de faire rembourser contre quittance, dans le compte approprié du Programme, la somme de 8.004.000 Fcfa relative aux tickets-valeur sortis par l’assistant régisseur et gestionnaire du stock sans aucune autorisation. De même, il faudra justifier la somme de 56.540.000 Fcfa décaissée pour la location de magasins et le convoyage de moustiquaires, des arrondissements vers les villages alors que l’activité n’a pas été réalisée. Au dire du ministre Oswald Homeky, le conseil des ministres a recommandé d’éviter à l’avenir une trop longue sédentarisation des agents au sein du programme. Mais avant la mise en application de cette mesure, les directeurs départementaux de la santé, en liaison avec les médecins coordonnateurs de zone concernés par les cas de malversations devront veiller au remboursement par les agents indélicats, des sommes représentant le coût des moustiquaires manquantes.

28-06-2018, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Elle est en passe de mériter ce qualificatif. Baptisée pompeusement sous le vocable de « Venise de l’Afrique », la cité lacustre de Ganvié est restée (...) Lire  

Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Semaine décisive pour les candidats
18-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Sourire XXL chez les fonctionnaires
14-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Au secours de l’état civil (...)
14-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
CHAMBRE DE PASSE : ON PASSE OU PAS ?
14-02-2019, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Editorial : Drame, larmes et après ?
18-02-2019, Angelo DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2880

Papa pour la première fois : Merveilleuse histoire de vie après (...)
19-02-2019, La rédaction
L’une des meilleures expériences que peut faire un homme sur terre, est de devenir père. Une responsabilité pas des (...)  

Moutawakil Boukari Malick au sujet du site d’accueil des pèlerins : (...)
19-02-2019, La rédaction
Le Gouvernement met les bouchées doubles pour offrir de meilleures conditions aux pèlerins au Hadj. Le conseil des (...)  

Comè / Lutte contre la criminalité faunique : 2 présumés trafiquants (...)
18-02-2019, La rédaction
Le gouvernement du Bénin fait de la lutte contre la criminalité faunique son cheval de bataille pour la protection (...)  

Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : L’Anpc vole au secours (...)
18-02-2019, Adrien TCHOMAKOU
Du soutien, les rescapés du naufrage survenu, il y a quelques jours, sur le fleuve Niger à Karimama en ont reçu de la (...)