Ministère des affaires sociales et de la microfinance : Bintou Adam Taro lutte pour la réduction de la pauvreté

La rédaction 7 novembre 2018

« Inclusion financière dans la sous régions et état des lieux au Bénin ». C’est autour de cette thématique que la ministre des affaires sociales et de la microfinance (Masm), Bintou Adam Taro et les cadres du ministère ont procédé dans la matinée du mardi 06 novembre 2018 dans la salle Colline de l’Infosec de Cotonou à l’ouverture de l’atelier de sensibilisation des acteurs du secteur de la microfinance sur les enjeux de l’inclusion financière. En effet, l’objectif est de lutter pour la réduction de la pauvreté au sein des populations béninoises, à travers la promotion d’une offre de services financière adaptes. A en croire Bintou Adam Taro l’élargissement de l’accès des populations aux services financiers constitue l’une des principales sources de développement socio-économique et de réduction de la pauvreté « je suis persuadée que cet atelier constitue un cadre idéal, pour évaluer le chemin parcouru en vue de donner une nouvelle orientation de développement du secteur de la microfinance face à la problématique de l’inclusion financière et de trouver des solutions adéquates aux différents préoccupations qui renforceront l’inclusion financière au Bénin » a- t-elle martelé. A sa suite Maurille Kouton, directeur de projet a l’appui au développement à la professionnalisation et a l’assainissement de la microfinance au Bénin (Adapami Bénin), pense que l’accès des démunies a une gamme variée de services financiers de base reste un défi majeur « Le projet Adapami Bénin vise l’amélioration de la situation économique des populations les plus vulnérables du Bénin, notamment celle des jeunes et des femmes et de la facilitation de l’accès à l’information sur les produits et services financiers » a-t-il exprimé.
Hospice KOUMONDJI (Stag)





Dans la même rubrique