Mise en œuvre de l’approche 5S Kaizen TQM au Bénin : Les hôpitaux pilotes font leur première rencontre évaluative

Isac A. YAÏ 15 janvier 2020

Evaluer la mise en œuvre de l’approche 5S Kaizen TQM dans les six hôpitaux pilotes du Bénin. tel est le but de la première réunion nationale tenue hier à l’Infosec par les acteurs du secteur de la santé. Introduite au Bénin depuis 2007, cette approche japonaise met l’accent sur l’amélioration de la qualité et la sécurité dans les services de santé au Bénin. Ainsi, cette première rencontre de deux jours permettra aux responsables des hôpitaux pilotes de faire le point des avancées connues en appliquant cette approche et de faire des projections. « Au cours des deux jours que dureront nos travaux, nous aurons à partager les progrès actuels et les bonnes pratiques sur l’approche 5S Kaizen TQM au Bénin, mais également à définir les prochaines étapes. Car, les défis au niveau des structures sanitaires et au niveau du ministère de la santé restent nombreux pour l’institutionnalisation de l’approche 5S Kaizen TQM au Bénin », a indiqué Koichi Sasadaté, représentant résident de la Jica au Bénin. a en croire les responsables des six hôpitaux pilotes à savoir : Cnhu, Chu-Mel, Chu Abomey-Calavi, Chuz Suru Léré, hôpital de zone de Ouida et celui d’Allada, l’approche 5S a considérablement amélioré la qualité de service dans leurs hôpitaux.

« La qualité étant une dynamique, nous devons travailler davantage pour qu’elle soit un mot d’ordre dans nos hôpitaux. Mon vœu le plus cher est que la qualité soit effective dans tous les hôpitaux du Bénin pour le développement de notre pays », a souhaité Clarisse Agonglo, Directrice des soins infirmiers et obstétricaux du ministère de la santé. Abondant dans le même sens, Ange Dodji Dossou, Directeur national des hôpitaux a exhorté les responsables des hôpitaux à continuer àw se battre pour l’amélioration de la qualité. « Cette approche de qualité sera une activité de tout le monde et non celui des Directeurs seuls. Il a donc invité tous les acteurs à s’y mettre car, l’hôpital est la maison de tout le monde. Rassurant les participants à cette première réunion nationale, Koichi Sasadaté leur a révélé qu’un facilitateur tanzanien effectuera une visite de travail de deux semaines au Bénin au cours du mois de février. Au cours de son séjour, il apportera un appui technique aux hôpitaux pilotes dans leurs activités de mise en œuvre des 5S et renforcera les capacités des facilitateurs nationaux.





Dans la même rubrique