Mise en œuvre du Paddsa : Les bénéficiaires avec des équipements et des chèques

24 juin 2021

C’est fait. Plusieurs entités du Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche viennent de voir leurs besoins comblés. En effet, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui au développement durable du secteur agricole (Paddsa), un important lot de matériels a été mis à la disposition hier des bénéficiaires. Ceci fait suite à l’audit effectué en 2019 pour évaluer et mettre en œuvre les appuis nécessaires pour accompagner efficacement les reformes en cours dans le secteur. « Les équipements acquis sont là et les bénéficiaires peuvent disposer de ressources. Ces besoins en équipements et en subvention sont financés pour un montant total de 665 515 838 FCFA dont 381 432 050 FCFA au titre des subventions habituelles aux bénéficiaires. Cette remise d’équipements et de chèques est la première d’une série prévue pour le renforcement des moyens d’interventions des structures du Maep bénéficiaires des interventions de l’Union Européenne à travers le Paddsa », a déclaré Mapolon Houessou, Régisseur du Paddsa.
Fruit de la convention de financement entre le Bénin et l’Union européenne, le programme vise à améliorer l’accès aux services nécessaires pour le développement des activités des exploitations et ménages agricoles, des jeunes femmes et hommes qui cherchent à s’insérer dans le secteur agricole. C’est un appui budgétaire de 36,07 milliards à la mise en œuvre de la réforme en cours dans le secteur et un appui de 9,8 milliards de FCFA pour l’appui institutionnel, le renforcement des capacités et des actions pilotes de développement durable de l’agriculture. L’enjeu est d’améliorer de façon durable les performances de l’agriculture béninoise, en s’appuyant sur une amélioration de la gestion des exploitations agricoles.
Les équipements acquis sont entre autres ceux pour la collecte de données spatiales, 6 véhicules 4*4 au profit du Maep pour un montant de 187 millions Fcfa, l’acquisition d’équipements pour le renforcement du dispositif de contrôle, d’inspection, de certification des animaux et des produits congelés d’origine animale pour un montant de 46,514 millions Fcfa. Il y a aussi la construction d’une salle archive pour la sécurisation des données d’enquête collectées par la Direction des statistiques agricoles pour un montant de 44,69 millions Fcfa. A ces équipements viennent s’ajouter des subventions. Le ministre Gaston Dossouhoui s’est dit satisfait. « J’ai donc l’assurance que ces équipements à mettre à votre disposition vont renforcer vos moyens techniques d’intervention. C’est le lieu pour moi de saluer la délégation de l’Union Européenne et tous les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du Paddsa pour le pragmatisme dans la mise en œuvre des actions en vue d’impacter positivement le secteur agricole », a martelé Gaston Dossouhoui.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique