Mise en œuvre du projet ‘’Nyonnu Xosu’’ : L’Ong Afasops outille les médiatrices sociales sur les droits des femmes

Patrice SOKEGBE 20 mai 2021

Ces trois dernières années dans le département de l’Atlantique, le taux de violences faites aux femmes et celles basées sur le genre a considérablement augmenté, et l’Association des femmes Alôdo-Alômin pour la Solidarité et le Progrès Social (Afasops-Bénin) s’est vu interpeller par la situation. Cette Organisation non gouvernementale s’est rendue à Abomey-Calavi, Sô-Ava et Toffo, les 30 avril, 12 et 14 mai 2021. Objectif, outiller les Médiatrices sociales desdites communes sur les stratégies de défense des droits des femmes afin de faciliter leur implication dans les arènes politiques et leur participation aux instances politiques de prise de décisions. Ces ateliers s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet ‘’Nyonnu Xosu’’, Femmes Engagées", notamment l’Appui à l’information, l’orientation et à l’accompagnement des femmes du département de l’Atlantique pour la défense de leurs droits et de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles (Vff) et les Violences Basées sur le Genre (Vbg). Pour la présidente de l’Ong Afasops Rosalie Assogba Aguiah, ce projet veut être un atelier d’apprentissage des droits des femmes en vue de faciliter leur insertion dans l’arène politique. Car la femme qui connaît ses droits est une femme avertie et éclairée. Elle est capable de diriger, de participer efficacement aux politiques de prises de décisions, au processus de développement de son pays », a-t-elle déclaré. Au terme de cette formation, les Médiatrices desdites communes ont pris l’engagement devant les autorités d’assurer avec bravoure et détermination, la tâche qui leur a été confiée pour l’atteinte de meilleurs résultats. A l’occasion, les autorités communales d’Abomey-Calavi, de Sô-Ava et de Toffo, Gildas Adoukonou, Léon Zanmènou Agossou et Bibiane Adamazè Soglo ont remercié l’Ong Afasops-Bénin et ses différents partenaires techniques et financiers pour l’initiative et l’intérêt du choix porté sur sa commune pour réaliser ce projet. Elle a par ailleurs exhorté les Médiatrices sociales à être plus attentives aux différentes notions qu’elles recevront lors de cette formation. Il faut souligner que ce projet est porté par l’Afasops-Bénin et Réalisée grâce aux fonds Pluriannuels du programme voix et leadership des femmes, mis en œuvre par Oxfam au Benin avec l’appui financier d’Affaires mondiales Canada.





Dans la même rubrique