Naufrage d’une barque sur le fleuve Niger : Plus d’une quarantaine de mort à Karimama

Arnaud DOUMANHOUN 14 février 2019

Triste nouvelle. Plus d’une quarantaine de vies avalées par le fleuve Niger. Selon les recoupements, très tôt dans la matinée de ce mercredi 13 février 2019, une barque motorisée quittant le village Gorouberi de l’arrondissement central de la commune de Karimama, dans le département de l’Alibori, en direction du marché de Ouna au Niger a chaviré sur le fleuve. On dénombre en termes de bilan provisoire, plus d’une quarantaine de morts sur les cents dix personnes à bord. L’activisme des pêcheurs et marins appelés à la rescousse aura permis d’en sauver plus d’une soixantaine. De sources concordantes, les recherches se poursuivent pour d’éventuels survivants. La patrie est en deuil.
Des autorités politico-administratives à divers niveaux se sont portées sur les lieux du drame pour soutenir des familles au bord de l’émotion. Devant un tel drame, les mots avaient perdu leurs sens. Les familles des victimes étaient inconsolables. On retiendra également que l’incident survenu sur le fleuve Niger n’est pas dû à la hauteur de l’eau. Le conducteur de la barque aurait perdu le contrôle au moment de l’accostage. Karimama est en deuil, le Bénin est endeuillé.





Dans la même rubrique