Non recensés dans la base des Ape : 2000 enseignants et autres agents coupés de salaire

Fulbert ADJIMEHOSSOU 1er mars 2019

Pas de salaire, jusqu’à une régularisation. C’est le mot d’ordre au Ministère de l’Economie et des finances. Et c’est d’ailleurs au nom de ce besoin de transparence dans le payement des rétributions aux fonctionnaires de l’Etat qu’environs 2000 enseignants et des agents d’autres corps ont été privés de salaire. En effet, il y a un peu plus d’un an, l’État avait lancé un recensement des agents de l’État au niveau national. L’opération visait à détecter les fonctionnaires fictifs et faire des économies au Trésor public. Selon le ministère de l’économie et des finances, ceux qui ne s’étaient pas fait recenser ont vu leur salaire coupé ce mois de février. D’autant plus que leurs noms ne figurent plus dans la base de données du Ministère de l’économie et des finances. L’enjeu est d’amener ceux qui sont réellement des agents de l’Etat à se manifester pour régulariser. Ils sont attendus à la Direction générale du budget pour les formalités à accomplir.





Dans la même rubrique