Nouveau rapport de WaterAid : L’accès au Wash peut rapporter des milliards de dollars

Fulbert ADJIMEHOSSOU 8 juillet 2021

C’est un appel à investir dans le Wash. Les indicateurs présentés en disent long. Si chacun disposait de toilettes permettant de gérer les déjections en toute sécurité, cela rapporterait 86 milliards de dollars US par an sous la forme, entre autres, d’une productivité accrue et d’une réduction des frais de santé. Si chacun disposait d’un endroit pour se laver les mains avec de l’eau et du savon, cela rapporterait 45 milliards de dollars US par an. Si chacun disposait d’un robinet chez soi, cela rapporterait 37 milliards de dollars US par an. En effet, ce rapport de WaterAid intitulé « Une mission vitale : Investir dans l’eau, l’assainissement et l’hygiène pour un relèvement sain et vert de l’économie), démontre que, si l’on atteignait les niveaux d’accès fixés par les objectifs de développement durable (ODD), on pourrait gagner des ressources. Il y est présenté trois scénarios en vue de parvenir à une couverture mondiale des services d’eau, assainissement et d’hygiène. Chaque scénario émet l’hypothèse que le niveau de couverture décrit est atteint en 2030 et maintenu jusqu’en 2040. « Pour chaque dollar investi dans le renforcement stratégique de la résilience face aux inondations, on peut économiser 62 dollars de réparations matérielles tout en prévenant des risques potentiellement fatals liés à la contamination des sources d’eau potable », souligne le rapport. Il est aussi noté que l’accès universel au lavage des mains peut réduire les infections cumulées en cas d’épidémie de maladie respiratoire, même si aucune autre mesure n’est prise. Cela permettrait de gagner du temps ce qui, comme le montre la COVID-19, peut s’avérer essentiel pour contenir la maladie et y riposter afin d’éviter la propagation des infections.





Dans la même rubrique