PAAFiV-EV : Un projet en faveur des filles-mères vulnérables à Dassa-Zoumé

Félix AGOHOUNGO 21 juillet 2021

Les activités prévues dans le cadre de la mise en œuvre du projet PAAFiV-EV financé par le fonds Piscca de l’ambassade de France au Bénin avec l’appui technique de la Mdsc prend en compte deux volets de formation. Il s’agit du volet montage et maintenance des panneaux solaires et celui de la parentalité responsable.

Inscrites à l’école par leurs parents, pour être instruites et obtenir des diplômes, elles sont revenues avec des grossesses. Pour la plupart, c’est certainement la fin du cursus scolaire parce que très souvent, après l’accouchement, les hommes les abandonnent avec l’enfant issu de cette relation. C’est pourquoi les vulnérabilités touchant les enfants sont encore criantes dans le département des Collines. Ainsi plusieurs enfants se retrouvent sans familles, sans toit, sans soins et abandonnés dans la rue. Certaines génitrices à bout de souffle usent de subterfuge pour placer leurs progénitures dans des familles contre de l’argent. Privés de la scolarisation, ces enfants sont commis à des tâches domestiques ardues et interminables. Dans le département des Collines, un nombre incalculable d’enfants sont en situation de travail. La sacralité de la vie humaine et celle des enfants perd de sa valeur et la société assiste, impuissante, à un phénomène aux contours incertains et insaisissables. Or Albert Einstein ne disait-il pas : « Le mot progrès n’aura aucun sens tant qu’il y aura des enfants malheureux. » A l’avènement du projet PAAFiV-EV, l’Ong AVOTRIDEB a identifié 30 filles-mères vulnérables qui sont prises en compte par deux volets de formation. Il s’agit du volet montage et maintenance des panneaux solaires et celui de la parentalité responsable.
Pour le premier volet, il est question d’amener les filles-mères vulnérables bénéficiaires du projet à devenir des techniciennes avérées en matière de panneaux solaires et de ce fait pourront exercer facilement ces activités au sein des communautés dont elles sont issues. A ce sujet et mieux le projet se propose de leur assurer les frais d’abonnement à des stations de recharges solaires avec lesquelles, elles pourront charger des portables et des lampes solaires à titre commercial et devenir même des commerciaux, c’est-à-dire assurer la vente des produits solaires et des GSM.
A propos du volet de la parentalité responsable, les modules de formation prévoient de doter les apprenantes des outils et des informations nécessaires pour leur éviter de tomber dans d’autres pièges et de gérer leur vie quotidienne au mieux avec responsabilité. Il s’agit qu’elles s’approprient entre autres des thèmes comme la violence faite aux femmes, la santé reproductrice, la nutrition, les droits de l’enfant, la psychologie de l’enfant, …etc.





Dans la même rubrique