Pénurie de ciment dans les Collines : Les populations souffrent le martyre

16 mars 2022

Le ciment est devenu une denrée rare dans le département des Collines depuis quelques jours, la tonne est vendue à 110000 francs actuellement dans la ville de Dassa. Pour en trouver, il faut s’armer de patience car le processus peut durer plusieurs heures. Cet état de chose met en difficultés les habitants du département des Collines qui crient leur ras-le-bol.

Actuellement, pour s’approvisionner en ciment, c’est la croix et la bannière pour les habitants du département des Collines qui couvre les communes de Ouessè, Savè, Glazoué, Savalou, Bantè et Dassa-Zoumé. Il faut noter que malgré les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la cherté de la vie, la tonne de ciment se vend maintenant à cent dix mille (110 000) francs et pourtant dans tout le département des Collines, on observe une ruée vers les dépôts. Signe d’un besoin évident des citoyens. Mais hélas ! Pour avoir du ciment, il faut d’abord s’entendre avec le propriétaire du dépôt. Mais le hic est que le produit attendu vient en quantité insuffisante. Dès fois les clients qui depuis un moment attendaient n’ont pas la chance d’être servis plus tôt. Cet état de chose crée de sérieuses nuisances aux populations du département des Collines qui ne savent à quel saint se vouer. A l’allure où vont les choses, il faut que le gouvernement prenne les dispositions pour arrêter le phénomène. Un tour dans les différents dépôts du département des Collines et le constat est le même. Les autorités en charge du commerce sont interpellées afin que des solutions soient trouvées contre la rareté et l’inflation qui caractérisent actuellement la vente de ciment dans le département des Collines en particulier et au Bénin en général.
Félix AGOHOUNGO





Dans la même rubrique