Phase écrite du Bac 2020 : Dassa-Zoumé aspire à un meilleur résultat

Félix AGOHOUNGO 21 juillet 2020

Finis la trouille, le stress et l’anxiété des préparatifs, place à la concentration et à la restitution des connaissances. C’est parti depuis hier lundi 20 juillet pour trois jours de composition des épreuves écrites de l’examen du baccalauréat session unique de juillet 2020. Au Ceg 1 de Dassa, où 240 candidats de la série B, 85 de la série A1 et 494 de la série A2 sont inscrits, les 804 qui sont présents composent depuis hier. Le top officiel du premier sujet a été donné en présence du chef centre en la personne de Bernard Kinhoumin et les autorités locales. Sur les visages des candidats rencontrés dans ce centre, l’heure était à la grande concentration. Toutefois, certains parmi eux étaient visiblement stressés. C’est le cas d’une candidate qui, en ce premier jour avait oublié sa carte d’identité à la maison, mais avait sa convocation sur elle. Une bonne volonté a dû mettre à sa disposition son chauffeur pour qu’elle puisse aller la chercher à la maison. A la cérémonie de lancement, le chef centre, a invité les surveillants de salle à plus de vigilance et de conscience et à avoir un sens de responsabilité dans les salles pendant les trois jours de composition. « Vous êtes là pour empêcher la tricherie. Ne laissez aucune place à l’erreur », a-t-il lancé aux surveillants de salles tout en souhaitant que le bac 2020 se déroule sans anicroche dans les centres du département des Collines. Dans l’ensemble, tous les candidats interrogés aspirent à un meilleur résultat cette année. L’examen se déroule dans le strict respect des gestes barrières édités par le gouvernement.





Dans la même rubrique