Piraterie maritime : Après Cotonou, un autre navire attaqué à Lomé avec 4 otages

Fulbert ADJIMEHOSSOU 5 novembre 2019

Urgence signalée en mer. Les pirates semblent annoncer leur retour en force dans les eaux territoriales des pays du Golfe de Guinée. Alors que Cotonou n’a pas fini de résoudre le cas du navire Bonita attaqué le 1er novembre 2019, avec l’enlèvement de 9 marins, Lomé subit à son tour une attaque.
En effet, ce lundi 4 novembre 2019, autour de 2heures, le navire Elka Aristotle, battant pavillon grec a été attaqué à environ 11 miles du port de Lomé. Il s’en est suivi des échanges de tirs entre les pirates et les marins. Mais cela n’a pas empêché le kidnapping de quatre otages dont deux Philippins, un Grec et un Géorgien. Un blessé a été enregistré dans lors des échanges de tirs. Cette situation, ajoutée à celle connue par le Bénin deux jours plus tôt, pose le problème de l’efficacité des actions de lutte contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée.
En attendant que soit réelle la franche collaboration pour faire face aux fléaux, les pays recherchent les solutions à l’interne. Au Bénin, le Chef de l’Etat a rencontré ce lundi non seulement les forces navales, mais aussi les ministères concernés et les autres acteurs pour des mesures idoines.





Dans la même rubrique