Plan national de gestion de la sécheresse : Le Bénin s’apprête à accroître sa résilience

Fulbert ADJIMEHOSSOU 21 décembre 2018

Face à la menace de la désertification, avec pour catalyseur la sécheresse, le Bénin prend la mesure de la situation. Une réunion technique a eu lieu à l’Infosec en vue de l’élaboration du Plan national de sécheresse en synergie avec toutes les parties prenantes. Dans ce processus, le Bénin à l’instar de plusieurs pays de la sous-région comme le Mali, le Niger et le Burkina-Faso, est accompagné par le Partenariat régional de l’eau de l’Afrique de l’ouest (Gwp/Ao). Il est donc attendu à l’issue de cet atelier, des propositions techniques pour renforcer le contenu du Plan national de gestion de la sécheresse au Bénin. « Vos contributions devraient permettre entre autres d’avoir des propositions concrètes pour améliorer et renforcer les mécanismes de gestions de crise existant, d’identifier les sources d’appui technique et financier, et de mieux connaître les mécanismes et dispositifs existants dans le cadre de la gestion de la sécheresse au Bénin », a souligné Félicité Chabi Gonni épouse Vodounhessi, Représentante du Gwp-Ao. Un consultant national mis à disposition du Bénin à cet effet a présenté aux participants le contexte et les enjeux de l’élaboration de ce plan. Les travaux ont été lancés par le Directeur Général du Fonds national pour l’environnement et le climat (Fnec) Apollinaire Gnanvi qui n’a pas manqué de rappeler l’urgence d’agir : « Le Bénin subit de plein fouet les conséquences de ces aléas qui entraînent la disparition rapide du couvert végétal et l’appauvrissement des terres agricoles conduisant à une baisse significative des rendements ». Le Plan sera mis en œuvre à travers un cadre institutionnel qui est déjà en place et en charge de la politique nationale du Bénin.





Dans la même rubrique