Politique nationale de santé communautaire à Sè : Usaid et Bupdos-Ong accompagnent le gouvernement

30 septembre 2021

Vingt-cinq relais communautaires ont été distingués hier à Sè dans le département du Mono par le Bureau des projets de développement et des œuvres sociales (PUPDOS-ONG ) avec l’appui de l’USAID. Ils ont été faits ambassadeurs de la cause défendue par cette organisation non gouvernementale à travers son projet « Paquet d’intervention à haut impact au niveau communautaire (PIHI-Com). En effet, les heureux du jour ont reçu en ce qui les concerne des packs de panneaux solaires et des téléphones portables en guise de récompense du travail bien fait. C’était à l’occasion de la journée des relais communautaires commémorée avec faste à Sè et qui marque la clôture des manifestations de la semaine du relais communautaire 2021 organisée du 20 au 24 septembre dans les six communes du Mono. Au cours de cette semaine sanitaire, des relais communautaires ont parcouru les 90 villages les plus enclavés du Mono pour faire bénéficier aux populations les services du Paquet d’intervention à haut impact (PIHI). Selon le Directeur de l’hôpital de Zone de Comè, Thomas d’Aquin Zangounon, représentant le médecin-coordonnateur de la zone sanitaire CBGH, en une semaine, les relais communautaires ont dépisté 215 enfants de 06 à 59 mois du paludisme et pris en charge une vingtaine d’enfants affectés par la toux. « La sensibilisation des mères et des pères contre la Covid19 a été intensifiée par les relais communautaires et une trentaine de femmes sont amenées à adopter le planning.

Des 622 enfants dépistés à la malnutrition, 71 sont malnutris et pris en charge par les relais communautaires », a-t-il ajouté. Face à ce tableau reluisant, le Directeur départemental de la santé du Mono, Hounkonnou C. Etienne n’a pas tari de mots pour remercier l’USAID et le BUPDOS-ONG. Pour le représentant du BUPDOS-ONG, Martin Edjitchè, le R/PIHI-Com est une opportunité pour nos populations en matière sanitaire. « La journée des relais communautaires est un évènement à mettre à l’actif des acteurs de la santé. Je voudrais, au nom de la population du Mono, rendre un vibrant hommage à l’Etat Américain à travers l’USAID qui est resté depuis quelques années à notre chevet afin que nous puissions apporter des soins de santé aux populations », a déclaré le préfet du Mono, Bienvenu Milohin. A l’en croire, des mois durant, ces braves femmes et hommes que sont les relais communautaires ont animé avec l’esprit de bénévolat, les activités de prévention, de promotion, de prise en charge en communauté, des enfants de moins de cinq ans ainsi que les femmes enceintes sur les différentes thématiques du PIHI-COM mise en œuvre par le BUPDOS-ONG en vue de la réduction de la mortalité infantile, néonatale et maternelle. Et ceci dans le contexte de la recrudescence de la Covid 19.





Dans la même rubrique