Politiques publiques d’entrepreneuriat, innovation et emploi des jeunes : Cotonou, carrefour du Policy Hackathon dès le 12 mars prochain

Patrice SOKEGBE 7 mars 2019

Après un succès éclatant dans plusieurs capitales africaines, notamment Kigali, Abuja, Dakar, Bamako, Abidjan, Ouagadougou, le rendez-vous est pris à Cotonou pour le 12 mars prochain. A l’issue d’une journée de formation des facilitateurs et responsables de Hubs d’innovation, le 11 mars, le Policy Hackathon va rassembler, le 12 mars, l’ensemble des parties prenantes de l’entrepreneuriat du Bénin. Cette coalition large travaillera pendant une journée à identifier, analyser et proposer les réponses adaptées au défi de l’amélioration du cadre réglementaire dans lequel évoluent les entreprises, start-ups et Tpe innovantes. Pour transformer le Bénin en une plateforme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et l’inclusion sociale d’ici 2021, le gouvernement a décidé de faire de sa capitale économique un carrefour incontournable de services et usages numériques à forte valeur ajoutée. Pour atteindre ses objectifs, plusieurs chantiers de projets d’infrastructures et services numériques sont ouverts en parallèle aux réformes structurelles engagées dans le secteur du numérique.
Le Cotonou Policy Hackathon s’appuie sur le soutien engagé du Groupe de la Banque Mondiale, l’Agence de Coopération Italienne, la Fondation Konrad Adenauer Stiftung, le Ministère de l’Economie Numérique et de la Communication, les Hubs d’innovation du Bénin, Etrilabs, BloLabs, Solidar’IT, Uac Startup Valley, Btech Space, Waxangari L@bs, Initiative For Africa. “Nous voulons travailler en partenariat avec nos gouvernements. Tout comme eux, nous voulons créer des emplois par la mise en place de politiques publiques adaptées et favorables à la croissance de nos écosystèmes”, indique Eva Sow Eva Sow Ebion, I4policy community lead. Le résultat de ce Hackathon va permettre d’accélérer l’implémentation de la start-up act, qui manque aujourd’hui pour réellement catalyser le secteur de l’économie numérique.





Dans la même rubrique