Préfecture de Cotonou : le ROSCAO s’engage à relever un nouveau défi

4 mars 2022

Les membres du Réseau des Organisations de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest (ROSCAO) ont échangé hier avec le Préfet du département du Littoral sur un défi majeur relatif à la sécurisation et au contrôle des ONG agrémentées par la Préfecture. La délégation conduite par le Président du ROSCAO, Coovi Paul Adahou a exprimé au Préfet Alain Orounla sa volonté de mettre l’expertise de ses partenaires occidentaux au service de cette préfecture. Ce que l’autorité préfectorale a accueilli les bras ouverts. En réalité, il s’agit de l’organisation de la base de données des Organisations non gouvernementales (ONG) sous forme de portail électronique tout en spécifiant le domaine d’intervention de chacune d’elles. Dans ses déclarations, le Président Coovi Paul Adahou a démontré l’importance de son projet. Il a expliqué à l’autorité préfectorale qu’avant la généralisation dudit projet dans les autres préfectures de notre pays, celle du Littoral qui constitue la vitrine de notre pays, sera d’abord expérimentée. Une proposition appréciée par le préfet Alain Orounla qui entend échanger dans les tout prochains jours avec ses services compétents pour la prise d’une décision. Faut-il le souligner, la délégation du ROSCAO était composée entre autres, du ministre en charge du Plan et du Développement Emmanuel Georges Georgette, de l’Ambassadeur en charge de la diplomatie, Ilker Ankun, du porte-Parole du ROSCAO Adrien Tchomakou et de la secrétaire administrative du ROSCAO, Mme Marcos.





Dans la même rubrique