Prévention et prise en charge de la surdité : Lions Club International District 403 A4 démarre une campagne dès le 9 avril

Isac A. YAÏ 30 mars 2022

Lions Club international District 403 A4 annonce une campagne de dépistage de la surdité et de prise en charge. A travers une conférence de presse animée hier à son siège à Cotonou, le gouverneur Jeannot Agboton, l’ancien gouverneur Vicentia Bocco et leurs collaborateurs ont fait comprendre aux professionnels des médias le choix de ce handicap pour la campagne qui démarre le 9 avril prochain à Louho à Porto-Novo et qui les conduira à Cotonou, Parakou et Natitingou. « Beaucoup de nos compatriotes vivent avec la surdité. Quand vous ne voyez pas, on vous reconnaît dans la rue, mais quand vous n’entendez pas, on ne vous reconnaît pas. Cela veut dire que vous êtes plus en difficulté qu’un aveugle. La prise en charge de ce handicap est possible. C’est pour cela que le gouverneur Jeannot Agboton du District 403 A4 a souhaité qu’on le mette en exergue en essayant de faire la prévention, qu’on propose aussi des traitements… », a précisé Vicentia Bocco. Cette campagne permettra donc aux Lions du Bénin de faire la sensibilisation, le dépistage au niveau des enfants, la collecte des prothèses et la prise en charge des enfants diagnostiqués positifs. « Le terrain n’étant pas vierge, Les Lions vont donc renforcer l’existant. Les Lions souhaitent donc mettre en place des mécanismes de prévention et de l’accompagnement de la prise en charge qui se fait déjà », a indiqué Docteur Marcel Sagbohan, ancien président de région. A l’en croire, les enfants diagnostiqués positifs à la surdité seront pris en charges sous plusieurs formes : la rééducation auditive, la scolarisation ou l’apprentissage. Raison pour laquelle, les responsables de Lions Club international District 403 A4 tendent déjà la main aux bonnes volontés pour les accompagner durant cette campagne à travers des dons de prothèses et la prise en charge des enfants.
Les spécialistes en matière de la surdité invités pour l’occasion ont fait savoir au public ce que c’est que la surdité et ses causes. « La surdité est une altération de l’audition. Une diminution de la perception sonore. Elle peut être la cause d’un dysfonctionnement, soit au niveau de l’oreille externe, soit au niveau de l’oreille moyenne, soit encore au niveau de l’oreille interne. Les causes sont multiples : des médicaments, des infections, la vieillesse, le traumatisme sonore… », a fait savoir Docteur Leonel Amoussou, spécialiste en ORL. Etant reconnu comme un handicap complexe, les spécialistes recommandent une prise en charge précoce des enfants diagnostiqués sourds. « L’appareillage auditif est une solution pour compenser la perte d’audition comme les lunettes compensent les pertes de vision. La déficience auditive doit donc être prise en charge le plus tôt possible. Car, un enfant qui naît sourd est muet. Il aura donc du mal à s’intégrer socialement puisqu’il aura du mal à s’exprimer correctement. A terme, il risque de devenir un poids pour la famille et la société », précise Sylvie Chenot, responsable au développement du centre Benoît Afrique audition. La prise en charge des enfants sourds fait appel à plusieurs acteurs dont des éducateurs spécialisés. Pour Raymond Sèkpon, éducateur spécialisé, la prise en charge des sourds se fait à plusieurs niveau : le niveau social à travers les centres d’accueil et le niveau scolaire par leur introduction dans les écoles ordinaires et dédiées. Les bonnes volontés sont donc invitées à prendre en charge ces enfants pour faciliter leur intégration sociale.





Dans la même rubrique