Procédures d'évaluation environnementale et sociale : Les promoteurs d’entreprises du Zou et des Collines sensibilisés

Géraud AGOÏ 8 juillet 2021

"Nul ne peut entreprendre des aménagements, des opérations, des installations, des plans, des programmes, des politiques, des projets, des ouvrages sans suivre les procédures d’études d’impacts environnemental et social ’’, prévoit en son article 88, la loi-cadre sur l’environnement. Mais plusieurs projets et programmes se mettent en place au mépris de cette disposition légale. C’est fort de ce Constat que le Ministère du cadre de vie et du développement durable à travers l’agence béninoise pour l’environnement (Abe) a entrepris depuis juin dernier, une campagne nationale de sensibilisation sur les procédures d’évaluation environnementale et sociale. A Bohicon, mardi dernier, une délégation de l’Abe a échangé avec les promoteurs d’entreprise des départements du Zou et des Collines. La rencontre va permettre aux participants d’avoir une meilleure connaissance des outils de l’évaluation des procédures environnementale et sociale telles que prévues par le décret n° 332- du 06 juillet 2017, portant organisation des procédures d’évaluation environnementale en République du Bénin. << Cette séance va permettre de sensibiliser à nouveau les promoteurs sur les problèmes environnementaux, d’informer et de sensibiliser ces derniers sur les outils permettant la prise en compte des préoccupations environnementales dès la conception des projets », a dit François Corneille Kedowidé, Directeur général de l’Abe. Pendant cette séance, il a également été présenté aux promoteurs, un aperçu de la législation environnementale au Bénin, mais aussi et surtout, le processus de délivrance du certificat de conformité environnemental et social par e- service. Parmi les outils de l’évaluation environnementale et sociale, on peut citer, le cadre de gestion environnementale et sociale (Cges), l’Audit environnemental et social (Ae), l’inspection environnementale (Ie), le Plan d’actions de réinstallation et de compensation (Parc) et bien d’autres qui sont des procédures à la fois administratives et techniques. Lesdits outils permettent d’assurer la prise en compte des enjeux et des risques environnementaux dans les processus de conception, d’approbation, de planification, d’exécution, de suivi et d’évaluation d’une politique, d’un plan, d’un programme, d’un projet ou toute activité visant le développement social économique. La tenue de cette séance de sensibilisation à Bohicon a réjoui le Maire de la commune. Pour Ruffino d’Almeida, c’est une opportunité pour les acteurs locaux de s’informer pour conseiller et accompagner les promoteurs afin de garantir sur les territoires, le développement durable. Après Bohicon, l’Abe a mis le cap sur Parakou pour le même exercice.





Dans la même rubrique