Processus de promotion du Nexus Eau, Sécurité, Paix : La jeunesse au cœur de la conférence-débat lancée ce mercredi

La rédaction 30 décembre 2021

La Conférence-débat sur le processus de promotion du Nexus Eau, Sécurité, Paix : enjeux, défis et opportunités pour la jeunesse en Afrique de l’Ouest a connu sa phase d’ouverture au Bénin ce mercredi 29 décembre 2021 à l’Infosec de Cotonou. Présidée par la Direction générale de l’eau, cette cérémonie s’ouvre sur un bagages d’échanges pour l’effectivité du projet.

A l’instar d’une dizaine de pays, le Bénin a ouvert sa conférence-débat sur le thème « promotion du Nexus Eau, Sécurité, Paix : enjeux, défis et opportunités pour la jeunesse en Afrique de l’Ouest ». Cette activité mise en œuvre par le programme de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en collaboration avec le Partenariat Mondial de l’Eau en Afrique de l’Ouest (GWP-AO) grâce à l’appui financier de l’Agence de coopération internationale au développement (Asdi) se tient dans le cadre du projet « Partenariat Régional sur l’Eau et l’Environnement en Afrique Centrale et Occidentale (PREE). Elle a permis de réunir les élus locaux, les Forces de défense et de sécurité, les cadres des ministères, les représentants des ONG, de même que les acteurs de la société civile autour des questions Eau-Sécurité-Paix, qui sont en réalité dans une corrélation importante. En effet, « cette rencontre est importante à plus d’un titre et ses résultats devraient contribuer à renforcer la réflexion nationale sur la prise en compte des préoccupations d’engagement et d’implication de la jeunesse dans le développement durable du pays et de la sous-région », a fait entendre Jean Pierre Melon Fiogbé, représentant du Directeur Général de l’Eau.
Pour sa part, Fabien Hountondji, Enseignant chercheur à la Faculté d’Agronomie de l’université de Parakou et membre du comité des experts du Partenariat ouest africain de l’eau et le PNE du Bénin, a explicité le concept. En effet « le Nexus eau, sécurité, paix : enjeux et opportunités pour la jeunesse essaie de voir le lien entre sécurité, eau et paix pour le développement durable en lien avec la jeunesse ». Pour lui, l’eau est une source durable et centrale ; « sans elle, la croissance économique sera véritablement asphyxiée », a-t-il ajouté avant de relever le rôle de la jeunesse dans cette tâche. Ce que confirme Jean Pierre Fiogbé en ces termes : « les jeunes constituent une des pierres sinon la pierre angulaire autour de laquelle tourne la canalisation des efforts pour la réalisation de l’ensemble des objectifs ».
Faut-il le rappeler, cette conférence-débat se déroule sur deux jours et connaitra son épilogue ce jeudi 30 décembre 2021. Elle permettra de murir les jeunes participants en réflexions sur plusieurs communications afin d’aboutir à un plan d’actions et des recommandations sur le Nexus Eau-Sécurité-Paix, pour l’atteinte des ODD 6 (accès universel à l’eau et à l’assainissement) en Afrique en général, et au Bénin en particulier.
Arsène AZIZAHO (Coll)





Dans la même rubrique