Projet de gestion des déchets dans le Grand Nokoué : José Tonato passe à l’offensive contre l’insalubrité

La rédaction 11 février 2019

Dans le Grand Nokoué, le Gouvernement change de fusil d’épaule quant à la gestion des déchets. Le ministre du cadre de vie José Tonato a procédé vendredi dernier à l’Hôtel Golden Tulip au lancement du Projet de modernisation et de gestion des déchets solides ménagers. Ledit projet vise un taux de collecte de 90% pour améliorer les conditions de vie des habitants à travers un dispositif de collecte, de traitement et de valorisation des déchets d’ici 7 ans. « La collecte est le cœur du dispositif. Le matériel va changer. Nous allons travailler avec des tricycles motorisés. 80 engins lourds seront utilisés pour transporter les déchets en dehors de nos villes. Nous avons deux lieux d’enfouissement, Ouèssè et Takon qui vont être mis aux normes. La collecte ne se fera plus n’importe comment. Il y aura une ingénierie sociale pour le changement de comportement et un mécanisme de Système d’information géographique », a expliqué Olga Prince Dagnon, Directrice de l’Agence du Cadre de Vie. Ce projet va générer 3050 emplois directs et permettre la suppression des dépotoirs. Ainsi, les déchets jusqu’alors vus comme une calamité, deviendront une opportunité de développement économique pour le Bénin. « Le nouveau dispositif qui est proposé intègre entièrement le volet salubrité urbaine, le balayage de nos rues, le désherbage des accoutrements, le curage des caniveaux et les grands collecteurs et une composante de contrôle », a souligné José Tonato. Le leader français du recyclage, Coved, a été mis à contribution pour plus d’efficacité. Une convention a été signée à cet effet avec cette structure dont le Directeur général, Stéphane Leterrier, a insisté sur le recours à des technologies de pointes. Les différents maires des communes du Grand Nokoué ont salué l’engagement du gouvernement et surtout leurs implications tout au long du processus.
Christian ATCHADE (Stag)





Dans la même rubrique