Projet régional d’électrification hors réseau : Promouvoir l’investissement dans les systèmes solaires autonomes

Patrice SOKEGBE 20 décembre 2017

La direction générale de l’énergie a procédé hier à Sea View Hotel au lancement du Projet régional d’électrification hors réseau (Rogep). Ce projet, selon le Directeur des énergies nouvelles et renouvelables à la direction générale des énergies, Todema Flinso Assan, a pris en compte 19 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest et du sahel dont le Bénin. Financé pour sa première phase à hauteur de 200 millions de Dollars par la Banque mondiale avec l’appui technique du centre des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique de la Cedeao, ce projet vise à créer un marché d’électrification rurale hors réseau pour favoriser l’accès des populations rurales au service énergétique moderne. Il est essentiellement question de soutenir les secteurs publique et privé, pour l’amélioration de l’environnement favorable, à l’investissement privé aux niveaux régional et national, de faciliter l’accès aux financements aux fournisseurs de services pour l’électrification des ménages et les entreprises commerciales à l’aide d’un intermédiaire financier et de promouvoir l’investissement privé pour l’électrification des infrastructures publiques en zones rurales. Au dire de Todema Flinso Assan, l’étape suivante sera consacrée à la phase de préparation. « L’activité majeure de cette phase est la réalisation de l’évaluation du marché solaire dans tous les pays. L’étude de marché pour ce qui concerne le Bénin portera sur des localités qui ont déjà été identifiées dans le cadre de la stratégie d’électrification rural élaboré par le Millenium Challenge Account (Mca Bénin II) », a-t-il indiqué. A ce sujet, le secteur privé, selon Alain Sédjro Houha, doit saisir la balle au bond, car le projet va permettre de disposer des ressources au sein des institutions financières pour les accompagner à taux forfaitaires en vue de la mise en place et de l’exploitation de tel projet en milieu rural. Etaient présents, la représentante de la Banque mondiale et le Directeur général de l’énergie, Amine Bitayo Kaffo qui se sont fortement impliqués dans les réflexions en vue d’une rencontre fructueuse





Dans la même rubrique