Promotion de l'intelligence artificielle au Bénin : Un numéro spécial de L'invité dédié à cette cause

La rédaction 2 septembre 2022

Le jeudi 1er Septembre 2022, s’est tenue une séance d’échanges sur l’Intelligence artificielle. Organisée par l’Ong Bénin Excellence sur le site de sa bibliothèque de Zogbadjè, cette conférence s’est inscrite dans le cadre du déroulement de son programme Eveil Vacances.

Machine learning, Robotique, DataSciences et Programmation ! Ainsi sont libellés quelques termes récurrents dans les propos des 05 spécialistes venus entretenir l’assistance au sujet de l’intelligence artificielle. Leur usage n’a eu qu’un but : familiariser l’auditoire avec les différents champs de l’intelligence artificielle en abrégé IA. Cette dernière n’est qu’ « un vaste domaine qui étudie les méthodes et les moyens qui visent à doter une machine des capacités à exécuter des tâches jugées intelligentes ». C’est de cette façon qu’elle a été définie par le plus jeune des panélistes, Justin Amen N’gblogni, élève ingénieur en génie électrique et déjà bien avancé en IA. « Il ne faut pas automatiquement penser aux robots dès qu’on parle d’intelligence artificielle », a-t-il ajouté.
Dans la même logique, Vincent Whannou de Dravo, Computer vision scientist, a donné quelques applications très simples de l’intelligence artificielle afin de la démystifier. Il s’agit de google et des systèmes de recommandations sur les réseaux sociaux. Bien que les applications de l’IA varient d’un domaine à un autre, ses percées en technologies médicales, de l’armée, de l’habitat, des banques, des assurances et de business en général sont très palpables. Elles concourent essentiellement à améliorer le quotidien, optimiser le temps et le rendement. Ce sont là des utilités qui sont venues taire les inquiétudes qui ont, néanmoins, été soulevées dans l’assistance au sujet des menaces éventuelles relatives à l’usage de l’intelligence artificielle. Si la perte d’emploi a été la plus évoquée, des effets indésirables sur la santé humaine ont été soupçonnés. Sur le dernier point en particulier, Terence Totah, Ingénieur statisticien et DataScientist a rassuré : « Dans ces domaines, un comité éthique veille à la sécurité ».
Avec une approche de conseiller, Ratheil Houndji, Docteur et Enseignant-Chercheur en Intelligence artificielle recommande une discipline de vie aux passionnés d’IA afin de concilier la vie de famille et le travail. Le conseil a été favorablement accueilli par le public aussi constitué pour l’occasion de plusieurs adultes intéressés par l’IA. Marius Gandaho, en master de microbiologie et technologie alimentaire n’a pas été le seul à remercier l’Ong Bénin Excellence pour l’opportunité offerte. Pourtant, il faut le souligner, celle-ci n’est pas la première. Depuis sa première édition en 2021, l’école d’été sur l’intelligence artificielle que l’Ong organise avec l’appui de la Fondation Vallet, est vite devenue une référence. Cette année, Bénin Excellence a initié à l’intention des collégiens de 6è en 3è, un club d’intelligence artificielle junior.
Fredhy-Armel BOCOVO (Coll)





Dans la même rubrique