Promotion des droits de l’enfant : Globe, un monde plus juste inauguré

Isac A. YAÏ 11 février 2019

Un géant globe décoré par 7500 photos d’enfants pour promouvoir leurs droits. Cette initiative de l’association "Enfants du monde" réunit des enfants provenant de 7 pays tels que la Suisse, la France, le Bénin, le Burkina-Faso, l’Haïti, la Palestine et le Guatemala. Ce projet dénommé Globe, un monde plus juste a été officiellement inauguré le vendredi dernier à l’école secondaire des métiers d’arts sise à Sos village d’enfant d’Abomey-Calavi. « Ce globe donne la parole aux enfants. Ils ont donc exprimé leurs droits dans plusieurs secteurs : droit à l’éducation, à la santé, à la distraction, à l’amour… 7500 enfants de 7 différents pays dont 1200 provenant du Bénin plus précisément des écoles d’Abomey-Calavi et du lac Noukoué se sont exprimés. Le globe représente la planète sur laquelle les droits des enfants sont respectés. Le respect des droits des enfants est le socle d’un monde plus juste et harmonieux », a déclaré Yannick Cochand, promoteur de ce projet. Ce projet qui défend les droits de l’enfant a été réalisé en collaboration avec l’orchestre Gangbé Brass Band. « Dans ce projet, Gangbé Brass Band s’est chargé de mobiliser ces enfants et de donner un concert à chaque inauguration. Ainsi, nous avons eu un concert à Genève en juillet 2018. Mais au Bénin, on ne continuera pas à jouer car, les Béninois nous connaissent déjà. Donc, pour immortaliser ce projet, nous avons initié un festival dénommé "Nokoué Jazz". Ce festival démarre le samedi à Sô-Ava et Ganvié. Cela permettra aux populations de ces cités lacustres de voir des artistes défiler sur scène », a expliqué Athanase Dèhoumon, chef orchestre de Gangbé Brass Band. A en croire Yannick Cochand, après cette inauguration, ce globe fera le tour de tous les collèges d’où viennent les enfants afin de respecter réellement leurs droits. « les 1200 participants béninois proviennent des écoles telles que l’Esma, le Ceg d’Abomey-Calavi, et d’autres écoles sur le lac Nokoué et le Littoral. Il faut que chaque enfant qui a participé au projet voie sa photo sur le globe. Raison pour laquelle il voyagera dans ces différents collèges. Cela permettra aux parents aussi d’apprécier le travail de leurs enfants. Après cette tournée, le globe sera définitivement installé dans la cour de l’Esma située à l’intérieur du Sos Village d’enfants d’Abomey-Calavi », a-t-il conclu.





Dans la même rubrique