Promotion du leadership et protection des filles : Plan International Bénin lance le projet Championne au profit de 60 localités

Isac A. YAÏ 21 mai 2021

Championne ! Ainsi est nommé le projet lancé hier jeudi 20 mai 2021 à Golden Tulip à Cotonou par Plan International Bénin pour promouvoir le leadership et la protection des filles dans les départements de l’Alibori, Atacora et Donga.

Financé par l’Agence française de développement (Afd), la Fédération Internationale de Football Association (Fifa) et Plan International, le Projet Championne exécuté au Bénin par plan International Bénin impactera 1440 filles et 360 garçons. Ils sont répartis dans 3 départements à savoir Alibori, Atacora et Donga, 12 communes telles que Boukoumbé, Kérou, Kouandé, Natitingou, Péhounco, Tanguiéta, Toucountouna, Djougou, Copargo, Banikoara, Kandi et Gogounou et 60 villages. Pour l’ambassadeur de la France près le Bénin, ce projet illustre l’intérêt porté par la France sur le lien entre le sport et le développement. A en croire Frédérick Karl Paul, représentant résident de Plan International Bénin, le projet Championne vise à contribuer à la promotion de l’émancipation des filles et à l’égalité de genres dans un environnement protecteur qu’est l’école. « La situation des filles au Bénin nous rappelle que nous devons redoubler d’ardeur dans le renforcement de leurs capacités pour faire d’elles des agents de changement dans leurs communautés. Car, malgré les progrès, des inégalités subsistent encore dans les rapports hommes et femmes », a-t-il ajouté.

Abondant dans le même sens, Lydie Déré Chabi Nah, préfet du département de l’Atacora a fait savoir que le projet Championne paraît comme un instrument pour lutter contre les grossesses en milieu scolaire et les mariages forcés. De plus, il permettra de faire la promotion de l’égalité des sexes. « L’égalité des sexes, en plus d’être un droit humain fondamental, c’est une condition nécessaire pour l’instauration d’un mode de développement inclusif, prospère et durable. Cette pratique de football féminin est une opportunité de promotion de talents des filles », a ajouté Véronique Tognifodé, ministre des affaires sociales et de la microfinance.
Procédant au lancement officiel du projet Championne hier à l’hôtel Golden Tulip, Oswald Homéky, ministre de la jeunesse et des sports a fait savoir que ce projet permettra l’épanouissement des jeunes filles à travers la pratique du sport en général et du football en particulier. D’un montant de 1.421.551 euros, le projet championne a 3 ans pour faire des filles des 60 villages sélectionnés des exemples de leadership féminin dans leurs communautés et au Bénin.





Dans la même rubrique