Protection de la côte ouest contre l’érosion : Des travaux d’urgence pour sauver l’arrondissement d’Avlo

Arnaud DOUMANHOUN 4 juillet 2019

Menace sur Grand-Popo. Le gouvernement prend la mesure du drame qui se joue dans la commune de Grand-Popo, plus précisément dans l’arrondissement d’Avlo. Au terme du conseil des ministres de ce mercredi 3 juillet 2019, il est décidé la contractualisation pour la réalisation des travaux d’aménagement et de stabilisation de la berge sud du fleuve Mono de Gbèkon.
En effet, le site Gbèkon s’avère particulièrement stratégique pour le développement économique de la côte Ouest du Bénin. Mais compte tenu des aléas climatiques actuels, une érosion sévère s’observe sur la berge sud du fleuve Mono et menace l’arrondissement d’Avlo et son patrimoine écologique.
C’est donc pour atténuer ce phénomène en attendant la mise en œuvre de la phase Ouest du projet de protection de la côte, qui prend en compte toute la commune de Grand-Popo, que le gouvernement a prévu la réalisation de plusieurs travaux d’urgence.

Il s’agira de la réalisation : d’un dragage fluvial de sable, l’épandage du sable sur une surface de trois hectares quatre-vingt-huit centiares (3,88 ha), la réalisation d’une digue aux fins d’absorption des eaux de ruissellement et de leur conversion en infiltration verticale, la mise en terre de plants de palétuviers aux fins de réalisation d’une surface de 13,095 m2 de mangrove sur toute la longueur nord de l’ouvrage, et d’un suivi environnemental pour la préservation des habitats écologiques et des écosystèmes.
Il faut noter que le conseil a non seulement autorisé la réalisation des travaux mais aussi le recrutement d’un bureau d’études pour en assurer le contrôle.





Dans la même rubrique