Qualité des prestations dans le secteur de l’énergie électrique : La Sbee et l’Are rassurent d’une facturation juste de l’électricité

Fulbert ADJIMEHOSSOU 5 octobre 2018

Laurent Tossou, DG/SBEE

Il n’y a point de fantaisies dans l’élaboration des factures d’électricité. Du moins, c’est l’assurance donnée par Raymond Okpéicha, Directeur commercial de la Société béninoise de l’énergie électrique aux abonnés. Intervenant hier sur la télévision nationale dans une émission ayant pour thème : « Facturation de consommation à la Sbee : que comprendre ? », Raymond Okpéicha a exposé toutes les dispositions qui sont prises pour faire payer aux consommateurs le juste prix. Pourtant, des contestations continuent d’être enregistrées dans le rang des clients comme en témoigne la vox populi diffusée au cours de l’émission. Des explications ont été données sur leurs causes éventuelles dans le traitement des données des 650.000 abonnés. « Nous envoyons des agents dans les concessions faire des relevés. Ils prennent note de ce qu’ils lisent. Il y a des gens qui s’occupent de la saisie des données collectées. Il peut y avoir quelques erreurs. A chaque étape, il y a un contrôle qui se fait. Mais à chaque fois qu’il y aurait une erreur, nous faisons diligence pour comprendre ce qui ne va pas. Nous mettons à la disposition de nos agents les meilleurs outils pour une satisfaction totale de la clientèle », a-t-il souligné.
Aussi, ces situations déplorables décriées par les consommateurs peuvent être du fait de certains agents indélicats que la Sbee dit traduire en conseil de discipline.
L’Autorité de régulation de l’Electricité (Are) est aussi un acteur important du secteur dont les interventions favorisent une bonne relation entre la Sbee et les consommateurs. Après avoir expliqué les raisons des contestations des abonnés, Patrick Fatondji de l’Are a exposé les efforts menés par son institution. « Il y a des réformes qui s’opèrent dans le secteur et qui visent une amélioration des performances et une meilleure qualité de services fournis par la Sbee, parlant de la facturation », a-t-il laissé entendre. Au cours de l’émission, les modes de facturation ont été développés et des clarifications ont été apportées sur les taxes.





Dans la même rubrique