Qualité et coût des tests Covid-19 au Bénin : Deux précisions du ministre Hounkpatin

Fulbert ADJIMEHOSSOU 11 mai 2020

La polémique enfle depuis quelques jours dans plusieurs pays au sujet de l’efficacité des tests Covid-19. Au Bénin, le ministre de la Santé a réagi ce lundi matin sur Frisson Radio. « Il faut savoir raison gardée. Nous nous évertuons, pour tous les tests utilisés par le Gouvernement, de nous assurer de leur fiabilité. Le Gouvernement voudrait rassurer la population qu’il n’y a aucun doute sur la qualité des tests qui sont utilisés pour faire le diagnostic de la Covid-19 au Bénin. Je le certifie », a-t-il martelé.

Les tests, un lourd investissement
Le ministre de la Santé a aussi donné d’autres précisions par rapport à la campagne de dépistage massif en cours. « Nous avons commencé par les agents de santé, les forces de défense et de sécurité, les enseignants de CM2 et du cours secondaire. Nous évoluons de façon progressive. Aujourd’hui, vous et moi, et toute personne dans ce pays aimerions nous faire dépister. Le dépistage a également un coût. Il faut se rendre compte de ça. Quand je prends le paquet du dépistage rapide, la PCR, ce n’est pas moins de 50.000 FCA, voire 60.000 FCFA. Il faut investir à chaque fois », a déclaré Benjamin Hounkpatin. La mesure qui vise à conforter ces acteurs de l’éducation dans le cadre de la reprise des classes prend en compte environ 50.000 enseignants. « Nous avons un peu les effectifs des enseignants du privé et du public au niveau des classes de CM2 qui tourne autour de 10.000 à 11.000 et 37.000 environ pour le cours secondaire. Au niveau du supérieur, nous avons prévu environs 2000. Ce n’est pas moins de 50.000 enseignants qui sont concernés au total. Nous allons y aller de façon progressive », a-t-il précisé.





Dans la même rubrique