Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Quinzaine nationale de l’emploi (QNE) : Associer les parents d’élèves et étudiants à la lutte contre le chômage

JPEG - 60.7 ko

"Difficultés d’insertion professionnelle des jeunes : responsabilité des parents". C’est le thème qui a réuni parents et divers responsables de l’Agence nationale de la promotion de l’emploi (Anpe) le samedi dernier au Chant d’oiseau de Cotonou. Cet atelier d’échanges intervient dans le cadre de la Quinzaine nationale de l’emploi (Qne) organisée du 3 au 14 décembre 2018. Il vise à montrer aux parents d’élèves et étudiants leur part de responsabilité dans le manque d’emploi auquel font face leurs progénitures, après les études, et à les encourager à mieux aider leurs enfants à être compétitifs sur le marché de l’emploi. Au dire de Urbain Amègbédji, directeur général de l’Anpe, le tort a toujours été jeté sur l’Etat en ce qui concerne le chômage des jeunes diplômés. Cependant, selon lui, l’Etat n’est pas le seul responsable de cette situation, les parents en sont aussi pour quelque chose. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, à l’entame de la rencontre, il a entretenu les participants sur les sous-thèmes dont "Notre paradoxe commun", "Diplôme ou talent" et "Quel type d’accompagnement les enfants doivent-ils avoir de la part de leurs parents ?". « En tant que parents, toutes les fois que nous consommons des produits exportés, nous donnons des emplois à des citoyens d’autres pays et en privons ainsi nos enfants. Aussi, devons-nous valoriser leurs talents au lieu de les forcer à obtenir des diplômes qui ne leur seront point utiles plus tard », a-t-il dit aux géniteurs. Après cela, il les a exhortés à aider leurs enfants à mettre en valeur leurs capacités naturelles et à être également prêts à investir dans toute idée entrepreneuriale qu’ils auraient. Les parents ont, quant à eux, affirmé avoir désormais compris leur rôle. Cependant, ils demandent que l’Etat participe à l’implantation des entreprises dans notre pays et à revoir le système éducatif béninois afin qu’il en sorte les diverses compétences recherchées sur le marché de l’emploi.
Sinatou ASSOGBA (Stag)

10-12-2018, Isac A. YAÏ, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : La bibliothèque qu’il manquait
17-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
32 000 lois et décrets disponibles et accessibles sur une seule et même plateforme électronique. C’est le défi qu’a relevé le secrétariat général du (...) Lire  

En toute sincérit : Le mystère du mariage
17-04-2019, La rédaction
En vérité : Talon face au peuple
11-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Interdits pour campagne !
11-04-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : La réforme du vêtement
9-04-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’envolée digitale !
9-04-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2940

Mobilisation de recettes : La Douane réalise un taux de 100,14% au (...)
18-04-2019, La rédaction
Le directeur général de la douane, Charles Sacca, a procédé lundi dernier au renforcement des capacités des agents de (...)  

Assemblée générale élective de l’Amreb : Le Gl Mathieu Boni reconduit (...)
11-04-2019, Isac A. YAÏ
Un nouveau départ pour les anciens militaires. Au terme de leur Assemblée générale nationale élective, les membres de (...)  

Insécurité dans le Golfe de Guinée : Des acteurs outillés pour (...)
11-04-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Sécurité sur les côtes du Golfe de Guinée. Le ministre de la justice, Séverin Quenum a ouvert les travaux de l’atelier (...)  

Suite et fin du processus de transformation du manioc en gari : (...)
11-04-2019, Patrice SOKEGBE
Permettre aux femmes d’avoir une autonomie financière. Tel est l’objectif de l’Association des Femmes Alôdo-Alômin pour (...)