Ravip : Alimi Odoun appelle les retardataires à se faire enrôler

La rédaction 18 avril 2018

Dernière ligne droite dans le cadre du Recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip). Encore 12 jours et l’opération démarrée le 1er novembre 2017, pour durer 6 mois, sera bouclée. Pour le Parti les Transformateurs du Bénin, il n’y a plus de raisons de trainer les pas.
Dans un entretien exclusif, Alimi Odoun a invité les retardataires à sortir massivement pour se faire enrôler. « Il faut que tout le monde sorte pour obtenir le sésame. Le Ravip est un outil administratif qui permettra de régler définitivement le problème des citoyens sans acte de naissance. Chaque citoyen sera doté d’un numéro personnel d’identification sur la base duquel il pourra obtenir une carte d’identité nationale électronique aux multiples fonctions. Ce numéro figurera sur tous les actes officiels qui l’identifient », a-t-il souligné.
Ainsi, comme depuis plusieurs mois, le Parti des transformateurs de la République continue de mobiliser les populations pour la réussite de cette opération qui permettra un développement équilibré du territoire. « Il sera alors mis fin aux tracasseries administratives auxquelles sont soumises les populations à la quête de la carte d’identité du casier judiciaire, ou du passeport. Alors, il faut que ceux qui hésitent encore sortent et aillent à l’un des postes proches de leurs résidences pour se faire enregistrer », a-t-il ajouté.
Soutenant les actions du Chef de l’Etat, Patrice Talon, le parti des Transformateurs de Alimi Odoun n’a pas manqué de saluer la grande mobilisation déjà constatée sur toute l’étendue du territoire autour de l’opération. Avec le Ravip, dit-il, le Bénin s’apprête à mettre fin au calvaire des citoyens confrontés à toutes les peines lors de l’acquisition de leurs pièces administratives.
Richard AKOTCHAYE





Dans la même rubrique