Réalisation du Pag volet éducation : Marie Odile Attanasso décroche 30 nouvelles bourses au Maroc

Arnaud DOUMANHOUN 19 juillet 2018

Les retombées de la visite officielle de la ministre de l’enseignement supérieur, Marie Odile Attanasso au Maroc, du 1er au 5 mai dernier, sont déjà à portée de mains. Suite à son séjour à Rabat, la représentation marocaine a notifié à l’Etat béninois, par note verbale N°-0278/B/18 du 18 juin 2018, la hausse du nombre de bourses accordés par le Maroc, qui passera de 40 à 70 dès l’année académique 2018-2019, soit une augmentation de 75%, dans les domaines prioritaires de formation, qui vont faciliter la réalisation du Programme d’Actions du Gouvernement (Pag). Aussi, les échanges entre Marie Odile Attanasso et les responsables de grands centres universitaires, augurent de bonnes perspectives pour la dynamisation de la recherche au Bénin et la formation de ressources humaines de qualité. Il s’agit entre autres, du Centre marocain de la Recherche Scientifique et Technique (Cnrst), de l’Ecole supérieure de technologie de sale pour la formation Dut/Métiers, de l’Agence marocaine d’évaluation et d’assurance qualité (Aneaq), des Facultés et écoles de l’université Mohamed V (UM5) de Rabat et de l’Université Alakhawayne. Ainsi, le séjour de Marie Odile Attanasso à Rabat a été meublé par plusieurs séances de travail avec les autorités politiques et académiques marocaines notamment, son homologue marocain de l’Education nationale chargé de la formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Les échanges entre les deux personnalités ont abouti à : l’établissement d’une coopération fructueuse entre les deux ministères et leurs structures sous-tutelles à travers l’élaboration d’une convention cadre. A l’occasion de ce voyage, Marie Odile Attanasso a apporté des approches de solutions aux difficultés des étudiants en formation par le truchement des responsables de l’Ambassade du Bénin à Rabat.





Dans la même rubrique