Recrutement de nouveaux magistrats au Bénin : 1498 Candidats à l’assaut des 100 places ouvertes

Fulbert ADJIMEHOSSOU 15 décembre 2020

Bientôt du sang neuf pour la magistrature au Bénin. Le Ministre de la Justice et de la Législation, Séverin Maxime Quenum et sa collègue du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys ont procédé samedi dernier au lancement du concours de recrutement de 100 auditeurs de justice au profit des juridictions du Bénin. Ils sont au total 1498 candidats à prendre part à ce concours de recrutement pour lequel les participants sont soumis à trois matières : culture générale, procédure pénale et en procédure civile. Au cours de ce lancement qui a eu lieu au Lycée Coulibaly de Cotonou, le Ministre Séverin Quenum a fait savoir le but poursuivi. « Nous avons des juridictions, et nous en avons créé d’autres telles que celles de Dassa, Comè et Malanville. Le personnel ancien des tribunaux va à la retraite et il faut donc pourvoir à tous les postes qui deviennent vacants », a-t-il précisé. Toutes les dispositions ont été prises, dit-il, pour une meilleure organisation. « Le concours est ouvert aux jeunes, à tous les postulants avec cette réserve de proportion de 10% pour ceux qui sont déjà dans la maison justice. Toute chose fixée par la loi », a-t-il ajouté. A l’endroit des candidats, l’autorité leur a rappelé que la magistrature est un corps d’élite et utilise les hauts fonctionnaires de l’Etat. Et c’est pourquoi, tout en formulant ses bons vœux de succès, il a formulé le vœu que ceux qui seront retenus en qualité de magistrats demain, soient la crème. Pour sa part, le Ministre du travail Adidjatou Mathys a rassuré que la transparence est de mise dans l’organisation et que seuls les meilleurs seront admis.





Dans la même rubrique