Regain d’insécurité dans l’Atlantique : Un militaire assassiné à Pahou, sa moto emportée

Patrice SOKEGBE 30 décembre 2019

L’insécurité bat son plein, surtout en cette veille de fin d’année dans le département de l’Atlantique. Dans la nuit du samedi 28 décembre dernier à Pahou dans la commune de Ouidah, le soldat de première classe Gbesseto Donatien, en service à la “section sécurité” de la Cour constitutionnelle a été froidement abattu par des braqueurs. Des informations recueillies, il ressort que ce militaire actuellement en stage à Bembèrèkè et en congé de nouvel an à Cotonou a été identifié et filé par les malfrats qui l’ont fusillé aux environs de 00h 35mn, avant d’emporter sa moto.
Informés, les chefs d’unités de Pahou et de Godomey ont aussitôt ouvert une enquête après avoir avisé le procureur de la République qui les a d’ailleurs instruit à déposer le corps de ce soldat à la morgue PK14. Ce qui a été fait aux environs de 6h 45mn, rapporte le chef sécurité de la Cour Constitutionnelle, le Capitaine Akakpo Chabi. Le défunt est marié et père de 04 enfants.





Dans la même rubrique