Regain d’insécurité dans le Septentrion : 4 millions emportés et un mort dans des braquages à Nikki et Kandi

La rédaction 13 février 2020

Les cas de braquage reprennent de plus bel dans le septentrion. Mardi dernier, le quartier Albarika dans le 2ème arrondissement de la commune de Kandi, a été le théâtre d’un braquage. Lors de cette opération, les malfrats ont réussi à emporter une somme de plus de 4 millions de Francs Cfa. Selon Idriss la victime interviewée par l’Agence Bénin presse, « Un homme m’a fait signe de la main à quelques mètres de mon domicile, tout comme s’il voulait avoir certains renseignements. Mais une fois présenté à moi, il a aussitôt bondi sur la remorque de ma moto. Brusquement, son camarade surgit aussi du buisson et braqua son pistolet sur moi ». Voulant se défendre, les faussaires l’ont maîtrisé et lui ont proféré des menaces de mort. Ensuite, il a vu sa bouche et son nez bandés. Au finish, les malfrats ont emporté la somme de 4 millions destinés à l’achat de marchandises.

Un boucher succombe à un braquage à Nikki
Dans la commune de Nikki, notamment dans l’arrondissement de Biro, les malfrats ont une fois encore fait parler d’eux. Mardi dernier aux environs de 22 heures dans cette localité, un boucher aurait été braqué et ensuite abattu. Selon les informations recueillies, la victime se rendait chez un peulh en vue d’acheter des bœufs. En chemin, notamment sur le pont du village Guinrou, le boucher est tombé dans une embuscade. Il se serait donc retrouvé seul au milieu des individus non encore identifiés qui l’auraient fusillé avant de le dévaliser. Après avoir commis leur forfait, les malfrats ont disparu. Des dernières informations, ils sont activement recherchés par la Police Républicaine.





Dans la même rubrique