Remise d’agrément : La Ccr autorisée à mener ses activités en toute légalité

Isac A. YAÏ 7 décembre 2021

La Caisse communautaire rurale (Ccr) est désormais conforme à la loi N°2012-14 du 21 mars 2012 portant règlementation des systèmes financiers décentralisés en République du Bénin. Elle a obtenu à cet effet son agrément autorisant à exercer ses activités en toute légalité au Bénin. La remise de ce précieux document a eu lieu le vendredi 4 décembre dernier dans les locaux de l’Agence nationale de surveillance de systèmes financiers décentralisés (Anssfd). Cette remise d’agrément met ainsi fin à un processus qui a commencé depuis 2013. « Cet agrément qui consacre l’existence officielle de la caisse communautaire rurale a été obtenu grâce aux divers soutiens et orientations des autorités de l’Anssfd. Cela a permis de parfaire le travail pour aboutir à cet heureux jour. Mes remerciements vont aussi à l’endroit de Hunger Project Bénin, partenaire technique et financier de la Ccr pour avoir appuyé la communauté rurale à la création de cette coopérative d’épargne et de crédit », a fait savoir Rosmonde Bakou Atindé-Houndégla, Présidente du Conseil d’administration de la Caisse communautaire rurale.

Pour Jupiter Goudou, Directeur exécutif de la Ccr, l’obtention de ce cérame vient renforcer les services de la coopérative afin de servir davantage les communautés rurales du Bénin. « La Caisse communautaire rurale est une institution de microfinance de type coopérative créée et mise en œuvre en 2013 par l’Ong internationale the Hunger Project Bénin. L’activité principale de l’institution est l’accompagnement de ses membres et non membres en répondant à leurs besoins en services financiers mais aussie les appuyer par des conseils pour le développement et la promotion des activités génératrices de revenus. Notre vision est d’être la première caisse communautaire rurale de référence au service des populations démunies », a-t-il précisé.
Au moment de la réception de son agrément, la Caisse communautaire rurale dispose de 4 agences réparties en 20 guichets présents dans 8 départements du Bénin avec 26.000 clients. Ce parcours élogieux séduit les autorités de l’Agence nationale de surveillance de systèmes financiers décentralisés. Louis Biao, Directeur général de l’Anssfd a donc félicité les responsables de la Ccr pour la bonne gestion de l’institution et a réitéré le soutien et l’accompagnement de l’Anssfd à la Ccr pour qu’elle prospère davantage pour le bonheur de tout le peuple Béninois.





Dans la même rubrique