Renforcement de la sécurité routière dans la Donga : La mairie de Djougou sollicite l’expertise du CNSR

La rédaction 8 octobre 2020

Dans le cadre de l’amélioration de la sécurité routière dans les communes du Bénin, le Centre National de Sécurité Routière noue un partenariat avec la mairie de Djougou. L’accord cadre de partenariat a été signé mardi dernier par le maire de Djougou et le directeur du Cnsr en présence du préfet de la Donga. La signature de ce document et sa mise en œuvre vont permettre de réduire considérablement les accidents enregistrés dans la ville de Djougou parfois objets de conflits entre conducteurs et populations.

La sécurité des usagers de la route de la ville de Djougou préoccupe le Conseil communal avec à sa tête le maire Malick Seibou Gomina. En effet, face à la recrudescence des accidents à Djougou conduisant parfois à des affrontements, le maire de la commune a sollicité l’appui technique du Cnsr pour résoudre ce problème. La signature de l’accord de partenariat entre la mairie de Djougou et le Cnsr est la concrétisation de la volonté et de la disponibilité du Cnsr à rechercher et à mettre en œuvre tous les moyens destinés à accroître la sécurité des usagers de la route. « La question de la sécurité routière a amené les populations à vouloir se faire justice en érigeant des barricades sur les routes et c’est dans la recherche des approches de solutions à ce constat que j’ai fait appel à l’expertise du Centre national de sécurité routière qui a répondu favorablement ; d’où la signature de ce partenariat », a fait savoir le maire de la commune de Djougou, Abdoul Malik Seibou. Il a aussi salué l’efficacité et la promptitude du directeur général du CNSR et des cadres du Cnsr qui prouvent une fois encore leur savoir-faire. Le maire a par ailleurs réaffirmé l’engagement et la disponibilité des cadres techniques de la mairie et de tout son conseil communal à travailler aux côtés du Cnsr pour réduire les accidents de la route dans la ville de Djougou.
Selon le directeur du Cnsr, en dehors des villes à statut particulier, le Cnsr a décidé de signer cet accord de partenariat avec Djougou à cause de son statut de ville carrefour. Ce partenariat, a-t-il confié, permettra au CNSR de renforcer les capacités des cadres de la commune dans le domaine de la sécurité routière et de solliciter en retour l’assistance et l’accompagnement de la commune de Djougou dans les thématiques de sensibilisation et de communication devant aider à réguler et à réduire les accidents de la circulation. Aubin Adoukonou renchérit en précisant qu’après l’Alibori, la Donga fait partir des départements les plus touchés par les accidents de la route. La signature de ce document vient donc à point nommé. Pour finir, le directeur du Cnsr a annoncé que l’initiative sera rééditée dans d’autres communes du Bénin. Le préfet de la Donga, Eliassou Biaou Aïnin, présent à la cérémonie, a apprécié cette belle initiative du maire de Djougou qui, soutient-il, est une initiative à perpétuer et à dupliquer dans toutes les communes de son département. Les participants à la séance ont eu droit à une présentation sur la situation de la sécurité routière à Djougou et les approches de solution pour endiguer le phénomène. Le maire Malik Seibou dit avoir pris bonne note des observations faites par l’équipe technique du Cnsr au centre-ville et sur certains axes et rassure que des dispositions nécessaires sont en cours pour une résolution progressive. La signature des documents de partenariat et l’échange des parapheurs ont mis un terme à cette cérémonie fort simple mais empreinte de solennité.





Dans la même rubrique