Renforcement du système d’alerte précoce : La Cedeao offre des matériels informatiques à l’Anpc

Isac A. YAÏ 28 août 2020

8 ordinateurs de bureau, 8 onduleurs, 8 imprimantes, 01 photocopieuse et 02 vidéoprojecteurs le tout estimé à 5 millions de francs Cfa. C’est le don de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à l’Agence Nationale de Protection Civile (Anpc) pour le renforcement du système d’alerte précoce. La réception de ces matériels a eu lieu hier dans les locaux de l’Anpc. A en croire Aristide Dagou, Directeur général de l’Anpc, ce don vient à point nommé car, le Bénin est en pleine saison des inondations. Ces matériels seront donc aussitôt déployés sur le terrain pour assurer la sécurité des populations. « Le Bénin est perturbé de plus en plus par des phénomènes climatiques qui s’accentuent et engendrent chaque année d’énormes pertes dans tous les secteurs d’activités. Face à cette situation, plusieurs réformes institutionnelles ont été entreprises pour renforcer les mécanismes de réduction des catastrophes. Ces matériels informatiques seront donc utilisés pour renforcer les capacités opérationnelles en matière de collecte, de gestion des données et de renforcement du système d’alerte précoce », a fait savoir Ouorou Baro Mora, Directeur de Cabinet du ministère de l’intérieur.
A en croire le Directeur de cabinet, pour accompagner les gouvernements dans leurs efforts, la commission de la Cedeao et le fonds mondial de la Banque mondiale pour la réduction des risques et catastrophes ont conclu un accord de don sur quatre ans pour soutenir la Cedeao dans l’élaboration et la mise en œuvre du programme visant à renforcer la coordination, la planification et les capacités des pays de l’Afrique de l’ouest en matière de réduction des risques et catastrophes. « Pour rendre opérationnel ce projet, une partie des fonds de ce programme a été réservée pour l’achat et la livraison du matériel informatique et de logiciels connexes aux Etats de la Cedeao pour renforcer leurs capacités en matière de collecte et de gestion des données », a précisé le Directeur de cabinet. Il est revenu à Barthélémy Avahounzo, représentant la Cedeao d’exhorter le Directeur de l’Anpc de faire bon usage de ces matériels pour la réduction des risques et catastrophes au Bénin.





Dans la même rubrique