Rentrée académique 2021-2022 à l’Uac : L'insertion professionnelle, une préoccupation pour Félicien Avlessi et son équipe

5 novembre 2021

Sous le signe de la promotion de l’insertion professionnelle des diplômés de l’Université d’Abomey-Calavi, le recteur Félicien Avlessi et son équipe ont lancé ce mercredi 03 octobre, la rentrée académique solennelle 2021-2022. Une fois encore, la nouvelle équipe a montré qu’elle est résolument engagée pour une formation de qualité. À l’occasion, le rectorat a décerné des lettres de félicitations à une trentaine d’enseignants admis à faire valoir leur droit à la retraite.

L’Université d’Abomey-Calavi a effectué sa rentrée académique solennelle. En effet, le thème choisi cette année est « Éducation et la problématique de l’insertion socioprofessionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur ». Ce thème montre combien l’insertion professionnelle est une préoccupation majeure pour la nouvelle équipe rectorale. Prenant la parole, le président de la Fédération nationale des étudiants du Bénin, Igor Tossou a salué le sens d’écoute du recteur Félicien Avlessi. À l’en croire, les multiples efforts consentis n’ont permis de satisfaire qu’une petite partie de leurs doléances. Ainsi, il saisit l’occasion pour repréciser quelques attentes de ses camarades étudiants. Il s’agit notamment de la construction d’une grande salle informatique, d’amphithéâtre, de bibliothèque moderne, la délivrance à temps des actes académiques. En reconnaissant le travail important qu’effectuent les professeurs malgré les contraintes, le représentant des étudiants les invite à vraiment « prendre garde au tentatives de harcèlement sexuel ». Le représentant de l’intersyndicale des enseignants, monsieur Gabin Tchaou abonde dans le même sens et exhorte le recteur et ses vices à opter pour la gestion axée sur les impacts. Selon le recteur Félicien Avlessi, l’ouverture d’une nouvelle année académique est un moment de projection qui constitue l’occasion de présenter le plan d’actions de l’équipe rectorale pour déterminer les objectifs à atteindre tout au long de l’année à venir. « Notre tâche du moment présent est de préparer avec assurance un futur que nous voulons toujours prospère, rayonnant, radieux et flamboyant », a fait savoir le recteur. Et l’atteinte de cet objectif ne serait possible que grâce à l’implication, la collaboration et l’engagement de toute la communauté universitaire, a-t-il indiqué. Qui dit nouvelle année dit nouvelle vision. À cet effet, l’équipe rectorale a présenté sa vision et au-delà, son plan de projet de gouvernance sur les trois années à venir. Ledit plan a été très apprécié par le Directeur de cabinet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, professeur Rogatien Tossou, en sa double qualité de président du Conseil d’administration de l’Uac et de représentant de la ministre Éléonore Yayi Ladékan. Car selon le PCA, le plan élaboré a pris en compte les préoccupations du représentant des étudiants, du personnel administratif et enseignant. Parlant du thème, le DC a affirmé que son choix « démontre une fois de plus que l’université est non seulement préoccupée par la qualité de la formation mais aussi par l’insertion de ses diplômés dans un monde en constante mutation avec un marché de travail de plus en plus exigeant » avant d’ajouter que leur responsabilité en tant qu’institution de formation est de trouver des solutions aux problèmes relatifs à l’insertion de leurs diplômés. Une fois encore le président du Conseil d’administration de l’Uac a insisté sur le respect strict du calendrier de l’année académique. Il a ainsi invité l’équipe à s’y adapter. Notons que le rectorat a décerné des lettres de félicitations à une trentaine d’enseignants de 9 écoles de l’université admis à faire valoir leur droit à la retraite.





Dans la même rubrique