Rentrée scolaire 2021-2022 dans à Adja-Ouèrè : La NOCIBE offre des kits scolaires à tous les apprenants de Massè

Isac A. YAÏ 17 septembre 2021

Le social est au cœur des priorités de la Nouvelle Cimenterie du Bénin (NOCIBE). Ainsi, pour le compte de la rentrée scolaire 2021-2022, cette entreprise citoyenne offre des kits scolaires complets aux apprenants de toutes les écoles de l’arrondissement de Massè dans la commune d’Adja-Ouèrè. Il s’agit de 03 écoles maternelles, 23 écoles primaires et 02 collèges d’enseignement général avec un effectif estimé à plus de 5400 apprenants. La remise de ces kits a eu lieu hier dans l’enceinte du Ceg Massè en présence des sages, notables, des autorités politico-administratives, des parents d’élèves et aussi des bénéficiaires. « Tous ces apprenants recevront un kit comprenant toutes les fournitures et manuelles scolaires le tout dans un sac à dos adapté à leur âge et pour le confort de leur dos », a expliqué Jean Philipe Equilbec, Directeur général adjoint de la NOCIBE. En plus de ces kits scolaires, la NOCIBE s’engage à payer la totalité des frais de scolarité de tous ces apprenants. Par ce geste hautement social, la NOCIBE soulage les parents d’élèves qui ne dépenseront plus rien pour la prochaine rentrée scolaire. A cet effet, aucun apprenant de cet arrondissement ne sera plus renvoyé pour manque d’un objet encore moins pour la scolarité. Car, la NOCIBE en tant qu’entreprise citoyenne, vise à garantir à tous les enfants, l’accès à une éducation équitable, gratuite et de qualité afin de faire d’eux des citoyens modèles.

Ce geste inédit de la NOCIBE n’a pas laissé indifférent le premier citoyen de la commune d’Adja-Ouèrè. Pour Cyrille Adégbola, maire de la commune d’Adja-Ouèrè, c’est un jour de soulagement pour les apprenants de l’arrondissement de Massè et de consolation pour des parents qui s’échinent tous les ans parfois sans succès pour la scolarisation de leurs enfants. Il a donc plaidé pour que ces actions s’étendent vers les autres arrondissements de la commune. Ainsi, tour à tour, Dohou Gabriel, Directeur départemental des enseignements maternel et primaire, Soumola Abiossè, Directeur départemental de l’enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle et Magloire Koutounou, secrétaire général de la préfecture du Plateau ont salué ce geste d’une portée historique de la NOCIBE. A les en croire, depuis l’implantation de cette cimenterie, la commune d’Adja-Ouèrè a connu de profonds changements dans tous les domaines (environnement, santé, éducation, culture…). Occasion pour Joseph Houndjo, porte-parole des parents d’élèves d’inviter la NOCIBE à doter les deux collèges d’une bibliothèque, d’un laboratoire et d’une salle multimédia pour une formation complète des apprenants. Ces différentes autorités ont donc invité les autres entreprises de la commune à suivre l’exemple de la NOCIBE pour une relève de qualité et le développement de la commune d’Adja-Ouèrè.





Dans la même rubrique