Respect de droit de l’Homme : Roscao donne de la voix

12 décembre 2021

Le ROSCAO exige la libération des prisonniers politiques africains pour honorer la journée internationale des droits de l’homme

« Libérer tous les prisonniers politiques africains et encourager la liberté d’expression, la liberté d’aller et de venir en Afrique ». Tel est le cri de cœur du Réseau des organisations de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest (ROSCAO) à l’occasion des 73 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme. En effet, pour commémorer le 10 décembre, journée internationale des droits de l’homme, Paul Coovi ADAHOU, Président du ROSCAO, a donné de la voix en s’adressant ouvertement à tous les dirigeants Africains. Dans un discours solennel, il demande la libération pure et simple des prisonniers politiques Africains et la promotion de la liberté d’expression et de la liberté de presse, vecteurs d’une bonne démocratie. Il a ensuite rendu un hommage mérité à tous ceux qui œuvrent pour le respect des droits de l’homme dans leur pays et les invite à poursuivre dans cette lancée. Paul Coovi ADAHOU a, par ailleurs, rappelé que le thème de l’édition 2021 de cette journée est « L’égalité », avec comme slogan : « Tous humains, tous égaux ». A l’en croire, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, note que l’humanité « est à un tournant de son histoire », attirant l’attention sur les nouvelles menaces sur les droits humains dont la pauvreté, la Covid-19, l’exclusion et la discrimination, les inégalités qui se creusent, la crise climatique, etc.





Dans la même rubrique