Retour des trésors royaux : Férier désormais le 10 novembre, une exhortation du ROSCAO

Adrien TCHOMAKOU 11 novembre 2021

10 Novembre 2021. Ce jour restera à jamais gravé dans la mémoire collective béninoise, africaine et même du monde entier. Après 130 ans, les 26 trésors royaux du Danxomè qui étaient emportés par la France ont à nouveau foulé le sol béninois. Joie et allégresse, peut-on lire sur les visages de tous les Béninois qui jubilent. A ce sujet, le Président du Réseau des Organisations de la société civile de l’Afrique de l’Ouest, Paul Adahou salue le leadership éclairé du Chef de l’Etat, Patrice Talon. Avec fermeté, vigueur et patriotisme, il a réussi l’impossible, permettant ainsi aux autres pays africains d’emboiter le pas au Bénin. C’est pourquoi, le Président du ROSCAO souhaite que le 10 novembre de chaque année soit déclaré chômé et payé sur toute l’étendue du territoire national. Ce ne serait pas trop demander, au regard de l’écho retentissant que la restitution des trésors royaux fait dans les 4 coins de la planète. Si l’ancien président Nicéphore Dieudonné Soglo a pu déclarer le 10 janvier comme la fête du Vodoun et que l’Ancien président Mathieu Kérékou a déclaré le 1er Juin journée national de l’arbre, il est tout à fait logique que le 10 novembre soit déclarée journée de retour des trésors royaux d’Abomey. Pour le président du ROSCAO, Paul Coovi Adahou qui a pris une part active à l’accueil de ces œuvres culturelles, cela sera un plus dans la mémoire collective. De plus, ce sera, pense-t-il un signal fort lancé à la communauté nationale et internationale.





Dans la même rubrique