Retour du Hadj 2019 : Air Bénin Taxi accueille la première vague des pèlerins

Arnaud DOUMANHOUN 22 août 2019

Respectueux des principes. Ils sont de retour de la Mecque. Après un court séjour en terre sainte, les musulmans béninois retrouvent leur pays. A bord du Boeing 767 300 de la compagnie Air Ethiopian, la première vague de 186 pèlerins a atterri à l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou. « Par rapport à l’hôtel que le Bénin nous a réservé, je peux dire que ce n’était pas mal et on rend grâce à Dieu. Tout ce que je peux vous dire est que le Bénin a mieux fait et peut mieux faire... », a déclaré Séibou Touré Falilatou, juste après sa descente de l’avion.
En effet, ils ont été accueillis dans la soirée de ce mercredi 21 août 2019 par l’équipe Air Bénin Taxi avant de retrouver parents et amis, pour une action de grâce à l’endroit d’Allah. « C’est un sentiment d’une grande satisfaction, morale, spirituelle et totale qui m’anime dans la mesure où, c’est l’un des principaux piliers de l’Islam. Et quand on fait ce hadj, on se sent complètement accompli et léger. Moi je suis heureux de venir avec les bénédictions et de les partager avec les béninois… », a confié Abou-Bakari Imorou, enseignant à l’université d’Abomey-Calavi. Il fait aussi observer qu’il y a eu beaucoup de progrès en termes d’organisation même s’il reste encore à faire notamment en matière d’encadrement, d’accompagnement et de suivi. Un sentiment partagé par Moustapha Raimi, un convoyeur habitué de ce pèlerinage : « Les vols sont partis comme c’était prévu et ce n’était pas comme les années passées. Cette année on remercie Dieu. Tous les béninois se sont retrouvés dans le même quartier et tout s’est bien passé… ».
Selon Thiam Sylla de Air Bénin Taxi, qui organisé ce pèlerinage en partenariat avec Ethiopian air line, le mérite revient en premier au chef de l’Etat pour son implication personnelle, mais aussi à tous les acteurs de la plateforme aéroportuaire. « Nous remercions le chef de l’Etat pour la façon dont les choses se sont déroulées cette année. Tout s’est déroulé suivant un calendrier prévu et exécuté dans les normes. Les procédures prévues par le ministère des affaires étrangères se sont aussi déroulées normalement. L’avion civil s’est également exécuté. Chacun a joué sa partition… », a déclaré Thiam Sylla.
Il faut rappeler que le premier vol affrété par le gouvernement béninois pour l’édition 2019 du pèlerinage à la Mecque a été inauguré le samedi 27 Juillet 2019. Et environ 3000 pèlerins ont quitté le Bénin pour la terre sainte de Médine. Pour le compte de cette édition 2019, le gouvernement a aussi entrepris des réformes notamment en matière d’hébergement avec la construction d’un nouveau site pour accueillir les pèlerins avant leur départ pour la terre sainte. Le bilan se fera pour davantage créditer l’organisation du hadj au Bénin.





Dans la même rubrique