Revue du Plan de travail annuel : Le ministère des PME évalue sa performance

La rédaction 31 octobre 2019

Apprécier la pertinence des actions déjà menées et faire de nouvelles projections pour surmonter les obstacles constatés. Ce sont entre autres les objectifs de la revue du plan de travail annuel au 30 septembre 2019 du Ministère des petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi. Ouverte ce mardi 29 octobre 2019 à Cotonou, la présente revue se tient dans un double contexte, celui de l’élaboration du plan de travail 2020 et de la préparation des documents de présentation du budget 2020 du ministère à l’Assemblée nationale. Ainsi, au 30 Septembre 2019, on peut retenir que les taux d’exécution physique globale s’établissent à 41, 64% contre un taux d’exécution financière base engagement de 64, 86%. Le contraste observé entre ces deux taux s’explique, selon les propos de Gabin Sodogandji, le Directeur de la programmation et de la prospective par la priorisation des dettes issues de la gestion 2018 et le niveau de mobilisation des structures sous tutelles dont les activités y afférentes ne sont pas encore mises en œuvre. De même, le Pip a enregistré un bon taux de consommation de 85,96% contre un taux d’exécution physique de 77,50%. Le ministre Modeste Kérékou, en précédent à l’ouverture de la revue, a exhorté les uns et les autres à un engagement ferme afin que l’atelier soit une réussite. Il a insisté que cet exercice quoique répétitif à la fin de chaque trimestre, est un impératif de réddition de compte et de bonne gouvernance. « Nous ne pouvons pas recevoir des subventions de l’Etat et ne pas rendre compte de l’utilisation. C’est un exercice recommandé par les textes législatifs règlementaires auquel je voudrais prier tout responsable de se soumettre », a-t-il affirmé.
Jephté HOUNNAGNI (Coll.)





Dans la même rubrique