Route nationale Guessou Sud-Fô Bouré-Sinendé : Le Gouvernement lance les travaux d’aménagement et de bitumage

Patrice SOKEGBE 2 mars 2020

Les populations de la zone de Guessou et de Sinendé peuvent se réjouir. La promesse à eux faite par le candidat Talon en mars 2016 devient une réalité avec le lancement officiel, le 28 février dernier des travaux d’aménagement et de bitumage de cette route nationale longue de 58 km. Ainsi, pour le Ministre des Infrastructures et des Transports Hervé Hêhomey, avec le Président Talon, ce qui est dit est dit et ce qui est dit est toujours fait. « Qu’il vous souvienne qu’en mars 2016, sur ce même stade, Monsieur Patrice TALON, alors candidat à l’élection présidentielle de mars 2016, avait déjà partagé avec vous sa préoccupation légitime quant à l’état peu désirable de la route dont nous lançons le chantier aujourd’hui. Il était déjà convaincu que l’aménagement et le bitumage de cette route sont plus qu’une nécessité et c’est tout naturellement qu’une fois Président de la République, il a continué à en être préoccupé et à vous porter dans son cœur », a-t-il souligné.
Ainsi, pour la première fois de l’histoire, le bitume traversera les localités de Sinendé, de Fô Bouré et de Guessou Sud. Ces travaux s’inscrivent en réalité dans le cadre de la mise en œuvre du Pag pour moderniser le réseau routier national, afin de faciliter les échanges, améliorer l’accès aux infrastructures administratives, économiques et sociales et désenclaver les zones de production agricole. Les travaux confiés à l’entreprise Adéoti Sarl pour un montant de plus de 59,85 milliards de francs CFA vont durer 36 mois. « Cette route traverse plusieurs localités moyennement peuplées et qui sont également des zones de fortes productions agricoles. L’état de dégradation très avancée et les fréquents accidents enregistrés sur ce tronçon préoccupent à plus d’un titre le Gouvernement. C’est pourquoi les aménagements subséquents ont été définis pour donner à ces tronçons de route un bon niveau de service », a laissé entendre le ministre Hêhomey avant d’inviter les populations à la patience au regard des désagréments qu’elles subiront au cours de l’exécution des travaux.



Dans la même rubrique