Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Sécurisation des frontières : Les douaniers béninois formés par les experts de l’Omd

JPEG - 51.4 ko

Dans sa quête permanente de la perfection, en vue de l’amélioration de son dispositif de répression et de sécurisation des frontières, l’administration béninoise se donne les moyens d’y parvenir. Lundi dernier à l’Infosec, la Direction générale des douanes et droits indirects (Dgddi) a tenu un séminaire national « Copes » de l’organisation mondiale des douanes (Omd). Pour le Dgddi, Charles Inoussa Sacca Boco, la lutte contre la fraude, le terrorisme et le financement du terrorisme, constitue un impératif pour les Etats qui doivent outiller les agents pour des actions plus efficaces sur le terrain. Selon lui, le programme Copes répond à ces objectifs à travers la mise en œuvre de mesures préventives et coercitives. « Le Copes promeut des pratiques professionnelles qui permettent aux services douaniers et aux services travaillant à la frontière de mieux appréhender les flux de marchandises, de personnes et de capitaux. De même, il dissémine les pratiques identifiées comme les plus efficaces au sujet de la collecte de la preuve…En effet, le Bénin évolue dans un environnement sous-régional où les questions de lutte contre la fraude et de sécurité aux frontières demeurent un défi de tout temps. A ce titre, une formation appropriée des Agents opérationnels reste l’une des solutions les plus appropriées… », a-t-il dit. Durant 5 jours, les agents de la douane auront à approfondir et affiner leurs connaissances à travers les modules proposés par deux Experts de l’Organisation mondiale des douanes. Pour Pierre Bertrand, Expert à l’Omd, les échanges vont s’articuler autour des thèmes tels que le flux des marchandises, le flux des passagers, le flux des capitaux, l’échange d’information, la coopération avec les autres administrations et la coopération avec le secteur privé. « Au terme de cette série de formations, les agents qui ont été désignés seront outillés sur les pratiques en matière de renseignements, de saisie, de lutte contre la fraude, la procédure devant les tribunaux, de gestion des affaires contentieuses. Voilà autant d’éléments que les auditeurs auront à suivre avec l’appui de nos deux experts de l’Omd », a ajouté Maurice Emiola Adefalou, Expert Formateur Copes. A en croire Charles Inoussa Sacca Boco, « les gens s’étonnent parfois que la douane envoient certains mis en cause en prison. Comme l’a dit l’expert, les procédures sont importantes dans le cadre de notre travail, je voudrais par cette occasion informer le public qu’en notre sein, nous avons des experts qui seront accrédités. Le Drri sera accrédité Copes et on aura la chance de former beaucoup d’autres ». Cette formation, selon lui, est la première d’une série de rencontres à l’issue desquelles d’autres experts seront aussi accrédités Copes.

Les avantages du Copes
Le programme Copes offre un avantage considérable. Il joue un rôle transversal puisqu’il impacte toutes les priorités de la lutte contre la Fraude de l’Omd, y compris le Programme d’Application des contrôles aux échanges stratégiques (Aces), le Programme de contrôle des Conteneurs (Pcc), le Projet d’établissement de communications opérationnelles sécurisées entre Aéroports internationaux et le Projet Inama. Le Copes qui est né de la prise de conscience par les Membres de l’Omd de la nécessité d’améliorer leurs standards en matière de recueil de la preuve, et ce afin de mieux intégrer l’action des services douaniers dans le cadre de la chaîne pénale et des problématiques liées à la sécurité aux frontières intéresse à plus d’un titre le Bénin. Il est alors attendu, au terme de cette formation, des officiers des douanes de type nouveau, bien aguerris sur des questions de fraude douanière, saisie et procédures judiciaires.

26-09-2018, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
Un Plan cadre pour l’assistance au développement (Pnuad) concocté selon une approche participative, inclusive, et même validé en Conseil des (...) Lire  

En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Intérim en détresse à Cotonou (...)
7-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : A vous de jouer jeunes !
7-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ
Rapport 2018 de l’Oms : La pollution de l’air, un poison pour (...)
8-11-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU, Isac A. YAÏ


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2760

Compétition d’innovation numérique : Serge Auguste Zaongo, lauréat (...)
14-11-2018, Isac A. YAÏ
Le Lauréat de la 3ème édition de Rfi Challenge App Afrique est désormais connu. Il a pour nom Serge Auguste Zaongo et (...)  

Gala des 100 entreprises les plus dynamiques du Bénin et de (...)
13-11-2018, Isac A. YAÏ
L’Institut les cours Sonou confirme davantage qu’il est le symbole de la qualité au Bénin et dans l’espace Uemoa. Et (...)  

Rapport annuel 2017 de Caritas Bénin : Pour l’amélioration des (...)
13-11-2018, La rédaction
Après deux jours de réflexion sur la cohésion sociale au Bénin, place à l’auto-évaluation et à la réédition des comptes. (...)  

"C’est pas du vent" : L’émission de RFI se délocalise
13-11-2018, La rédaction
A l’occasion de la troisième édition du Rfi Challenge App Afrique, l’enregistrement en public de l’émission "C’est pas (...)