Sécurisation des zones frontalières du Bénin : L’Abegief expose sa vision de viabilisation de ces espaces

La rédaction 29 octobre 2019

L’Agence béninoise de gestion intégrée des espaces frontaliers (Abegief) a organisé un dialogue national avec les partenaires techniques et financiers ce vendredi 25 octobre 2019 à l’Hôtel Azalai à Cotonou. Cet échange vise à leur faire part des mesures sécuritaires en vue de renforcer la dynamique de viabilisation des espaces frontaliers.

Donner le sentiment d’appartenance aux populations et la fierté aux béninois qui sont aux frontières afin de leur permettre de servir le pays. Dans cet objectif, un dialogue national a été organisé le vendredi dernier avec les partenaires techniques et financiers en vue d’accompagner le Bénin dans l’atteinte de ses objectifs. Présidant les échanges, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia a affirmé que ce dialogue permettra d’amener toute la communauté internationale à prendre conscience des risques liés à l’abandon des espaces frontaliers, soumis aux menaces terroristes d’une part et au gouvernement et aux partenaires techniques et financiers de prendre les dispositions nécessaires en vue d’accroître substantiellement leurs interventions dans ces secteurs sensibles et géostratégiques. « Les frontières constituent des zones de confort des terroristes et en cas de pression d’un pays, ils basculent vers l’autres pays. Nous allons mettre en œuvre une feuille de route pour mettre en synergie ces actions », a précisé Marcel Gbaglo, Directeur général de l’Agence béninoise de gestion intégrée des espaces frontaliers. Le coordonnateur résident du système des Nations-Unies au Bénin, Siaka Coulibaly a quant à lui confirmé leur disponibilité à renforcer les institutions qui sont déjà en place au Bénin à travers leur bureau des frontières terroristes qui est situé à New-York en apportant les instruments et mécanismes nécessaires.
Christian ATCHADE (Coll.)



Dans la même rubrique