Sécurité sociale au Bénin : Allada se dote d’un Centre d'Accueil et de Transit des Enfants

La rédaction 18 août 2021

C’est un nouvel horizon pour les enfants en situation difficile en République du Bénin. Ce lundi 16 août, le Centre d’Accueil et de Transit des Enfants (Cate) a été mis en service à Allada dans le département du littoral. Un véritable dispositif pour l’épanouissement des enfants en situation difficile. « Sa mise en place s’inscrit dans la dynamique de garantir aux enfants en situation difficile, une réponse d’urgence afin de permettre aux acteurs de disposer du temps nécessaire pour une évaluation approfondie de la situation et l’élaboration d’un plan d’accompagnement dans le strict respect des exigences de la démarche d’intervention », a tenu préciser Véronique Tognifodé, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance. A l’en croire, la mise en service de ce centre permet d’offrir des conditions propices à la prise en charge transitoire des enfants avant de leur trouver une solution définitive. Par ailleurs, elle invite les responsables du centre à faire preuve de responsabilité pour maintenir le fonctionnement dudit centre en conformité avec les normes et standards. De concert avec Jean-Claude CODJIA, Préfet de l’Atlantique, le Directeur départemental de la Police Républicaine, le représentant du Maire de la commune, la ministre a procédé à la coupure symbolique de ruban qui donne le top des activités dans ce centre déjà équipé en matériels et ressources humaines. Ceci sous le regard émerveillé de plusieurs autres acteurs de la chaîne de protection de l’enfant. Avec sa suite, elle a brièvement visité le centre dans le but de prendre connaissance de ses différents compartiments. Une visite guidée par Nadège AHOGA CODO, directrice départementale des affaires sociales et de la microfinance de l’Atlantique.

Sécuriser l’avenir
« Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne ». Mais avant l’enseignement, il faut la sécurité. Le gouvernement béninois semble bien cerner cet aspect des choses. A travers la mise en service du centre d’accueil et de transit des enfants, il veut garantir cette sécurité à la couche juvénile. Un acte salutaire digne d’un gouvernement dont l’ambition est de faire du Bénin un pays émergent. Par le biais de ce centre, plusieurs enfants se retrouvent à l’abri de la délinquance, de la consommation de la drogue ou des maladies chroniques ainsi que de la malnutrition. La mise en service de ce centre vient marquer la volonté d’une gouvernance hautement sociale. Par ailleurs, l’on souhaite que de tels actes se multiplient dans tout le pays pour un avenir radieux des enfants, la relève de demain.
Raoul Nana DONVIDE (Coll.)





Dans la même rubrique