Société béninoise d’énergie électrique : Le Dg Jacques Paradis justifie les coupures électriques

Patrice SOKEGBE 25 novembre 2019

Lumière sur les coupures intempestives. Jacques Paradis a tenu à se faire comprendre de la clientèle. Face à la presse vendredi dernier au siège de la société, le Directeur Général de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) a apporté des clarifications au sujet des coupures intempestives qui se sont observées ces derniers jours à Cotonou et à Abomey-Calavi.
De ces explications, il est à noter que le délestage qui régnait autrefois en maître, est définitivement conjugué au passé. Néanmoins, les coupures constatées ces derniers jours, selon les services techniques de la Sbee, seraient liées à quelques désagrégements dus aux travaux d’Asphaltage en cours. « Les coupures électriques sont dus essentiellement aux travaux d’asphaltage où les entreprises sectionnent souvent nos câbles souterrains. Et quand le constat est fait, nous mettons en branle notre équipe d’intervention rapide, on analyse les boîtes et on rétablit l’électricité… », a martelé Jacques Paradis pour qui ces incidents ne sauraient être associés à un quelconque délestage.

Aussi, a-t-il ajouté que les récentes pluies accompagnées de tornades ont fait tomber des arbres sur des fils électriques. « Hors de Cotonou, vous avez constaté que nous avons traversé une période orageuse. Dans certaines localités, il y a des arbres qui ont été déracinés sur nos réseaux. Cela fait que les câbles sont tombés. A ces niveaux, il y a toujours des équipes qui interviennent promptement pour régulariser la situation », a-t-il ajouté. A l’en croire, les coupures électriques sont également liées aux actes de vandalisme. « Les arbres parfois coupés par les populations tombent dans les réseaux électriques et nous intervenons aussi ».
Pour rassurer sa clientèle, la Direction Générale de la Sbee a mis en place un programme d’entretien du réseau en vue d’affronter les charges dues aux fêtes de fin d’année. « Au-delà de ça, nous avons multiplié les équipes d’intervention pour réduire le temps de dépannage… », a-t-il conclu.





Dans la même rubrique